L'eau -

  > Forum Franais > Dbats Culture > Sciences


   ( ) .


L'eau

 
2011-06-16, 20:46   : 1
abdeldjalil44
 
L'eau

Eau

Leau (Leau (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogne, hydroxyde d'hydrogne ou acide hydroxyque) est un...) (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogne, hydroxyde d'hydrogne ou acide hydrox que) est un compos chimique simple, mais avec des proprits complexes cause de sa polarisation ( la polarisation des ondes lectromagntiques ; la polarisation de aux moments dipolaires dans les matriaux...) (voir Nature dipolaire de leau). Sa formule chimique est H2O, c'est--dire que chaque molcule d'eau se compose d'un atome (Un atome (du grec ατομος, atomos, que l'on ne peut diviser ) est la...) d'oxygne entre deux atomes d'hydrogne, disposs en V trs ouvert. L'eau lourde est un compos form d'un atome d'oxygne et de deux atomes de deutrium (Le deutrium (symbole 2H ou D) est un isotope naturel de l'hydrogne. Il possde 1 proton (Le proton est une particule subatomique portant une charge lectrique de 1,60210-19 coulombs. Il fut dcouvert en 1919...) et 1 neutron. Son nombre (Un nombre est un concept caractrisant une unit, une collection d'units ou une fraction d'unit.) de...), qui est un isotope de l'hydrogne (oxyde de deutrium, D2O).
Leau se trouve presque partout sur la Terre (La Terre, foyer de l'humanit, est surnomme la plante bleue. C'est la troisime plante du systme solaire en partant...) et est un compos essentiel pour tous les organismes vivants connus. Le corps humain est ainsi compos 70 % d'eau. Par construction des tres vivants, leau est pour eux (sauf exception trs notable) incolore, insipide, inodore, etc.
À pression (La pression est la force (Le mot force peut dsigner un pouvoir mcanique sur les choses, et aussi, mtaphoriquement, un pouvoir de la volont ou...) exerce sur une surface (Il existe de nombreuses acceptions au mot surface, parfois objet gomtrique, parfois frontire physique, souvent...) donne.) ambiante (environ un bar), leau est gazeuse au-dessus de 100C, solide en dessous de 0C, et liquide (La phase liquide est un tat de la matire.) dans les conditions normales de temprature (La temprature d'un systme est une fonction croissante du degr d'agitation thermique des particules, c'est--dire de...) et de pression. C'est l une particularit essentielle : les autres composs proches ou apparents, (sulfure d'hydrogne, ammoniac, et mthane par exemple), sont tous gazeux des tempratures bien plus basses.
Prs de 70 % de la surface de la Terre est recouverte d'eau (97 % d'eau sale et 3 % d'eau douce), essentiellement sous forme d'ocans. Une tendue d'eau peut tre un Ocan (Un ocan est reprsente, en gographie, par une vaste tendue d'eau sale. En ralit il s'agit plutt d'un volume,...), une mer (Le terme de mer recouvre plusieurs ralits.), un lac, un tang (Un tang (estang, latin stagnum) est une tendue d'eau stagnante, peu profonde, de surface relativement petite (jusqu'...), un fleuve, une rivire, un ruisseau, un canal... (voir Les ressources en eau sur Terre pour plus de dtails). La circulation (La circulation routire (anglicisme: trafic routier) est le dplacement de vhicules automobiles sur une route.) de leau au sein des diffrents compartiments terrestres est dcrite par son cycle biogochimique.


Cascades de Jonathan's Run


Bloc de glace sur une plage prs de Jökulsárlón, en Islande
Étymologie
Le mot eau vient du latin aqua (qui a donn par exemple : aquarium).
Origine
Selon la conception actuelle,

  • L'hydrogne est produit trs tt dans l'histoire de l'univers (On nomme univers l'ensemble de tout ce qui existe, comprenant la totalit des tres et des choses (celle-ci comprenant...), c'est le premier atome form (Cf. big bang)
  • L'oxygne est le produit un peu plus tardif de raction de fusion (En physique et en mtallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'tat solide vers l'tat liquide. Pour un corps...) thermonuclaire au sein de certaines toiles.
  • Ces deux atomes se combinent au cours d'une raction exothermique pour former leau.
  • Lorsque la Terre s'est forme, leau tait une des molcules prsentes en quantit (La quantit est un terme gnrique de la mtrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre...) importante (comme dans les mtorites et comtes)
Physique
Proprits gnrales


Diagramme de phase de leau, montrant ltat de l'eau pure en fonction de la temprature et de la pression

Eau


Gomtrie de la molcule d'eau

Gnral

Formule brute
H2O

Nom IUPAC
1/H2O/h1H2

Numro CAS
7732-18-5

Code ATC
{{{ATC}}}

Apparence
Liquide incolore

Proprits physiques

Masse (La masse est une proprit fondamentale de la matire qui se manifeste la fois par l'inertie des corps et leur...) molculaire
18 g.mol − 1

Temprature
de fusion

0C (273,15 K)

Temprature
de vaporisation

100C (373,15 K)

Densit (La densit est un nombre sans dimension, gal au rapport d'une masse d'une substance homogne la masse du mme volume...)
1 (liquide)

Densit
0,913 (solide)

Thermochimie

ΔfH0gas
−241,5 kJ/mol

ΔfH0liquide
−285,8 kJ/mol

ΔfH0solide
N/A

Cp
pour l'eau liquide :
4,186 kJ/(kgK)


Cp
pour l'eau solide :
2,060 kJ/(kgK)


Chaleur latente (L'enthalpie de changement d'tat, molaire ou massique, correspond la quantit de Chaleur ncessaire l'unit de...)
de vaporisation

2 257,92 kJ/kg

Chaleur latente
de fusion

335 kJ/kg

Units du SI & CNTP,
sauf indication contraire.


Ltat solide de l'eau est la glace ; ltat gazeux est la vapeur () (deau). Elle est totalement invisible et si on la voit slever au-dessus dune casserole deau bouillante, cest que le mouvement ascendant de la vapeur entrane avec lui des minuscules gouttelettes deau. Ltat de leau dpend des conditions de pression P et de temprature T. Il existe une situation unique (P,T) dans laquelle leau coexiste sous les trois formes solide, liquide, et gazeux ; cette situation est appele point triple de l'eau , elle a lieu une temprature de 273,16 K (0,01C) et une pression de 611,2 Pa.
Les units de temprature (anciennement les degrs Celsius, maintenant les kelvins) sont dfinies grce ce point (Graphie) triple de leau.
La vlocit du son dans l'eau est de 1 500 m/s dans les conditions normales de temprature et de pression.
La masse de 1 L d'eau la temprature de 4C tait la premire dfinition du kilogramme (Le kilogramme (symbole kg) est lunit de masse du Systme international d'units (SI).). Par approximation, on prend pour masse volumique de leau dans les conditions normales la valeur de 1 000 kg/m3, une tonne par mtre cube soit un kilogramme par litre.
La chaleur massique de leau est de 4 186 J/(kgK) dans les conditions normales de temprature et de pression. Leau tait utilise comme talon de chaleur dans danciens systmes d'unit : la calorie (et la frigorie) quantifiait la chaleur apporter (resp. soustraire) pour augmenter (resp. rduire) d'un degr Celsius la temprature dun gramme deau : soit 4,185 joules.
Les chimistes se rfrent parfois en blaguant l'eau avec un nom savant (et justifi) comme du monoxyde de dihydrogne dans des parodies de recherche (La recherche scientifique dsigne en premier lieu lensemble des actions entreprises en vue de produire et de...) scientifique srieuse qui prsentent ce produit comme mortellement dangereux et bannir.
Tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employ 1 : Quelques Proprits de l'eau en fonction de la temprature
Temp. (C)
Masse volumique (g/cm3)
Chaleur massique (J/gK)
Viscosit (Pas)
0
0,99984
4,2176
1793
10
0,99970
4,1921
1307
20
0,99821
4,1818
1002
30
0,99565
4,1784
797,7
40
0,99222
4,1785
653,2
50
0,98803
4,1806
547,0
60
0,98320
4,1843
466,5
70
0,97778
4,1895
404,0
80
0,97182
4,1963
354,4
90
0,96535
4,2050
314,5
100
0,95840
4,2159
281,8

Temprature d'bullition (Lbullition est la formation de bulles lors dun changement violent dun corps de ltat...) de l'eau en fonction de l'altitude
Altitude (m)
Temp. (C)
0
100
4 807 (Mont Blanc)
85
8 844 (Everest)
72
Proprits de l'eau lies la vie terrestre
Certaines des caractristiques de l'eau font d'elle une molcule remarquable, aux particularits qui ont permis la vie sur Terre de se dvelopper. Ces caractristiques, surtout lies sa nature dipolaire, sont explicites dans les chapitres qui suivent.
  • L'eau a une force de cohsion leve, ce qui rend cette matire difficile vaporer (temprature d'bullition particulirement leve pour une molcule de cette masse molaire). Cela permet une importante phase liquide d'exister aux tempratures connues sur Terre, phase liquide indispensable la vie telle que nous la connaissons.
  • De mme, ses proprits de solvant doux permettent un trs grand nombre de ractions biochimiques de se produire.
  • Le fait que la densit de l'eau soit plus grande l'tat liquide que solide, proprit commune avec le Bismuth, a une consquence remarquable : la glace flotte. De surcrot, le fait que la densit de l'eau douce soit maximale 4C fait que la temprature au fond d'un lac ne peut pas descendre en dessous de 4C (sauf cas extrmes). Cela permet la vie aquatique de survivre aux priodes glaces, car l'eau reste liquide sous son manteau de glace isolant (Un isolant est un matriau qui permet d'empcher les changes d'nergie entre deux systmes. On distingue : les...) (d'ordinaire la densit l'tat liquide est plus faible qu' l'tat solide pour les autres corps).
  • Par ailleurs, sa tension superficielle (La tension superficielle, ou nergie d'interface, ou nergie de surface, est la tension qui existe la surface de...) particulirement leve permet le phnomne de capillarit (La capillarit est l'tude des interfaces entre deux liquides non miscibles, entre un liquide et l'air ou entre un...), qui permet, entre autres, aux plantes de pousser et de nombreux tres vivants de se dplacer sur la surface de l'eau.
Indice de rfraction (En physique des ondes notamment en optique, acoustique et sismologie le phnomne de rfraction est la...) de l'eau


Eau claire et transparente
L'indice de rfraction n d'un milieu transparent est une mesure de sa capacit de changer la direction de propagation d'un rayon de lumire (La lumire dsigne les ondes lectromagntiques visibles par l'il humain, c'est--dire comprises dans des...) qui y entre. Si la lumire devait voyager dans l'espace vide (Le vide est avant tout un concept philosophique. Il dsigne l'absence de matire.) puis pntrer dans l'eau, on pourrait faire le rapport des sinus des angles d'incidence et de rfraction (mesurs partir de la perpendiculaire la surface de l'eau) selon la loi de Snell-Descartes (voir Rfraction) pour calculer l'indice de rfraction de l'eau relativement au vide. Cet indice ne dpendrait que de l'tat physique de l'eau (solide, liquide ou gazeux).
Mais, dans la pratique, il est plus simple d'utiliser une interface ou dioptre air-eau pour obtenir l'indice de rfraction de l'eau par rapport l'air, et puis pour le convertir de l'air au vide en multipliant par l'indice de l'air par rapport au vide. Le rsultat, qui est toujours plus grand que 1, est le rapport de la vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'valuer l'volution d'une quantit en fonction du temps.) de la lumire dans le vide sa vitesse dans l'eau : la lumire voyage plus lentement dans l'eau que dans le vide (ou dans l'air).
Tous les milieux transparents sont dispersifs, ce qui signifie que la vitesse de la lumire change avec sa longueur (La longueur dun objet reprsente la distance entre deux de ses extrmits, les plus loignes possibles. Lorsque...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation rversible de proprits...) λ. Plus prcisment, dans la partie visible du spectre lectromagntique (approximativement 400 700 nanomtres) l'indice de rfraction est gnralement une fonction dcroissante de longueur d'onde : la lumire violette est plus dvie que le rouge (La couleur rouge rpond diffrentes dfinitions, selon le systme chromatique dont on fait usage.). En outre, le taux de changement de l'indice de rfraction augmente galement tandis que la longueur d'onde diminue. L'indice de rfraction augmente habituellement avec la densit du milieu.
L'eau prsente toutes ces caractristiques. Le tableau 1 montre les rsultats de quelques mesures (Tilton et Tailor) de l'indice de rfraction de l'eau, n(λ) par rapport de l'air sec de mme temprature T que l'eau et la pression de une atmosphre (Le mot atmosphre peut avoir plusieurs significations (760 mmHg ou 1 013 hPa).
Indice de rfraction de l'eau en fonction de sa temprature et de la longueur d'onde de la lumire
Longueur d'onde
λ (Angströms)
T = 10C
T = 20C
T = 30C
7 065
1,330 7
1,330 0
1,329 0
5 893
1,333 7
1,333 0
1,331 9
5 016
1,337 1
1,336 4
1,335 3
4 047
1,343 5
1,342 7
1,341 7
Pour convertir les valeurs sous forme de tableaux relatifs l'indice du vide, ajoutez 4 la quatrime position dcimale. Notez que le n(λ) augmente pendant que la temprature de l'eau diminue. Ces rsultats sont conformes aux attentes, puisque la densit de l'eau augmente lorsqu'elle se refroidit. Il est intressant, cependant, que si les mesures sont faites de plus basses tempratures l'indice ne montre pas d'extremum 4C, malgr le fait que la densit de l'eau soit maximale cette temprature.
Leau de mer contient des impurets dissoutes, principalement sous forme de sels dissocis de sodium, de magnsium, de calcium, et de potassium. Sa densit, et par consquent n(λ), dpendent donc de sa salinit exprime en grammes de sels dissous par litre d'eau de mer (g/L) ou en grammes par kilogramme (g/kg) quivalent des parties par mille en masse. Il est noter que les fonds marins (< 3 000 m) sont une temprature infrieures 4C (environ 2C ou moins) car l'eau sale voit son maximum de densit une temprature infrieure, et surtout cet extremum s'estompe en un plateau constant avant la conglation. Le mouvement des masses ocaniques profondes est domin par la variation de leur salinit. Elles proviennent principalement de la saumure issue de la formation de la banquise (conglation de l'eau de mer) en hiver aux ples, ainsi que du refroidissement des eaux de surfaces dans les mmes conditions.
Le tableau 2 (pris de Dorsey) montre comment le n(λ) augmente avec la salinit pour les D-lignes de sodium (moyenne : 5 893 angstroms = 589,3 nm) 18C.
Tableau 2 : Changements de l'indice de rfraction d la salinit augmentation de la salinit
salinit
(g/kg)
valeur de
n(λ)
Emplacement
5
0,000 97
mers baltiques nordiques
10
0,001 94

15
0,002 90

20
0,003 86
enfoncements de Biafra
25
0,004 82

30
0,005 77

35
0,006 73
surface de l'Ocan Atlantique
40
0,007 69
mers rouges nordiques
L'indice de rfraction est galement une fonction de la pression de l'eau, mais la dpendance est tout fait faible en raison de l'incompressibilit relative de l'eau (comme tous les liquides). En fait, sur les gammes normales des tempratures (0 - 30C), l'augmentation approximative du n(λ) est 0,000 016 quand la pression de l'eau augmente d'une atmosphre.
Clairement, les facteurs les plus significatifs affectant le n(λ) sont la longueur d'onde de la lumire et la salinit de l'eau. Nanmoins, le n(λ) excde de moins de 1 % la gamme indique des valeurs de ces variables.
Rfrences
  • L. W. Tilton et J. K. Taylor, stand national de bureau de recherche de J., 20, 419 (RP1085) 1938.
  • E. Dorsey, proprits d'Eau-Substance ordinaire , (Reinhold Publishing Corporation 1940).
chimie (La chimie est la science qui tudie la composition et les ractions de la matire.)
Nature dipolaire de l'eau


Diple de la molcule d'eau
Une proprit trs importante de l'eau est sa nature polaire. La molcule d'eau forme un angle de 104,45 au niveau de latome d'oxygne entre les deux atomes d'hydrogne. Puisque l'oxygne a une lectrongativit plus forte que l'hydrogne, le ct de la molcule d'eau o se trouve l'atome d'oxygne est charg ngativement, par comparaison avec le ct hydrogne. Une molcule avec une telle diffrence de charge est appele un diple (molcule polaire), ayant un moment dipolaire de 1,83D. Cette diffrence de charge fait que les molcules d'eau s'attirent les unes les autres, le ct positif de l'une attirant le ct ngatif d'une autre. Un tel lien lectrique entre deux molcules s'appelle un pont hydrogne ou liaison hydrogne.
Cette polarisation permet aussi la molcule d'eau de dissoudre les corps ioniques, en particulier les sels, et de les maintenir dans cet tat en entourant chaque ion d'une coque de molcules d'eau, c'est la solvatation (voir ci-dessous l'eau comme solvant).
Cette force d'attraction, relativement faible par rapport aux liaisons chimiques covalentes de la molcule elle-mme, est la source de proprits comme un point d'bullition lev (quantit d'nergie calorifique ncessaire pour briser les ponts hydrognes), ainsi qu'une capacit calorifique leve.
&Agrave; cause des ponts hydrognes galement, la densit de l'eau liquide est suprieure la densit de la glace (tat o leau est cristallise). De ce fait, en hiver la glace qui se forme la surface d'un tang y reste et protge du gel l'eau situe plus bas, ce qui permet aux poissons et autres tres vivants d'y survivre. L'eau atteint sa plus haute densit la temprature de 4C, qui est ainsi la temprature qu'on trouve typiquement au fond d'un tang gel. Une autre consquence est que la glace fond quand suffisamment de pression lui est applique.
&Eacute;quilibre acidobasique
L'eau se dissocie naturellement en ion hydronium H3O+ et ion hydroxyde OH− :
2H2O = H3O+ + OH−.
Par perte d'un proton H+, elle devient OH−. Par gain d'un proton H+, elle devient l'ion hydronium H3O+. On dit donc que c'est une espce amphotre. Du fait de l'quilibre, une temprature donne, le produit des concentrations de ces ions, ou produit de dissociation , est constant. &Agrave; 25C, il vaut :
[H3O+][OH−] = 10−14 (pas d'unit car constante d'quilibre).
La concentration (en mole par litre) tant symbolise par une mise entre crochets.
Les ions hydronium et hydroxyde sont trs ractifs, ils peuvent attaquer d'autres matriaux, les dissoudre. On dfinit l'acidit grce la concentration en ion hydronium, par le pH :
pH = −log10 [H3O+].
&Agrave; 25C, le pH de l'eau pure vaut 7, il est dit neutre. Lajout de certains produits dits acides va dplacer lquilibre de dissociation de leau et abaisser le pH (augmentation du nombre d'ions hydronium) ; l'inverse, l'ajout de certains produits dits basiques va dsquilibrer la raction dans l'autre sens, favoriser la prsence d'ions hydroxyde et augmenter le pH.
On note que l'eau peut capturer un proton ou en librer un, c'est donc un ampholyte, c'est--dire la fois un acide et une base. Cet quilibre acide/base est d'une importance capitale en chimie minrale comme en chimie organique.
L'eau comme solvant


Eau naturelle oxygne
Grce sa polarit, leau est un excellent solvant. Quand un compos ionique ou polaire pntre dans leau, il est entour de molcules d'eau. La relative petite taille de ces molcules deau fait que plusieurs d'entre elles entourent la molcule de solut. Les diples ngatifs de l'eau attirent les rgions positivement charges du solut, et vice versa pour les diples positifs. L'eau fait un excellent cran aux interactions lectriques (la permittivit lectrique εe de l'eau est de 78,5 25C), il dissocie donc facilement les ions.
En gnral, les substances ioniques et polaires comme les acides, alcools, et sels se dissolvent facilement dans l'eau, et les substances non-polaires comme les huiles et les graisses se dissolvent difficilement. Ces substances non-polaires restent ensemble (En thorie des ensembles, un ensemble, dsigne intuitivement une collection dobjets (que l'on appelle lments...) dans leau car il est nergtiquement plus facile pour les molcules d'eau de former des ponts hydrogne entre elles que de s'engager dans des interactions de van der Waals avec les molcules non polaires.
Un exemple de solut ionique est le sel de cuisine alias chlorure de sodium, NaCl, qui se spare en cations Na+ et anions Cl−, chacun entour de molcules d'eau. Les ions sont alors facilement transports loin de leur matrice cristalline. Un exemple de solut non ionique est le sucre de table. Les diples des molcules d'eau forment des ponts hydrogne avec les rgions dipolaire de la molcule de sucre, et celle-ci est ainsi extraite vers l'eau liquide.
Cette facult de solvant de l'eau est vitale en biologie, parce que certaines ractions biochimiques n'ont lieu qu'en solution (par exemple, ractions dans le cytoplasme ou le sang.) C'est pourquoi, pour le moment, leau liquide est considre comme indispensable la vie et est activement recherche sur les divers astres du systme solaire, notamment sur Mars et Europe (LEurope est considre comme un continent ou une partie de lEurasie (pninsule occidentale), voire de...) une lune de Jupiter.
Tension superficielle
Les ponts hydrogne confrent leau une grande tension superficielle et une grande cohsion. Cela se voit quand de petites quantits d'eau sont poses sur une surface non soluble et que l'eau reste ensemble sous forme de gouttes. Cette proprit qui se manifeste par la capillarit est utile dans le transport vertical de l'eau chez les vgtaux et nuisible avec la remonte d'humidit dans les murs de maisons.
Conductivit
L'eau pure est en ralit un isolant, qui conduit mal l'lectricit (Llectricit est un phnomne physique d aux diffrentes charges lectriques de la matire, se manifestant par...). Mais puisque l'eau est un si bon solvant, elle contient souvent une bonne quantit de solut dissous, le plus souvent des sels. Si l'eau contient de telles impurets, elle peut conduire l'lectricit facilement. Le stator des trs gros alternateurs est refroidi par circulation d'eau dionise dans les conducteurs creux de l'enroulement. Malgr les diffrences de potentiel de plusieurs dizaines de milliers de volts entre le circuit de refroidissement et les conducteurs lectriques, il ny a pas de problmes de fuite de courant. Voir conductivit lectrique (mesure).
Dcomposition de l'eau (thermolyse et lectrolyse)


La premire dcomposition de leau fut faite par Lavoisier, en faisant passer de la vapeur d'eau sur du fer chauff au rouge (thermolyse). Ce faisant, il tablit que leau ntait pas un lment mais un corps chimique compos de plusieurs lments.
La thermolyse de leau commence devenir significative vers 750C, et elle est totale vers 3 000C. La raction produit du dioxygne et du dihydrogne :
2H2O ↔ 2H2 + O2.
Lautre manire de dcomposer l'eau est l'lectrolyse. Sous l'effet d'un courant qui la traverse, l'eau peut tre divise en dihydrogne et dioxygne. Les molcules d'eau se dissocient naturellement en ions H3O+ et OH−, qui sont attirs par la cathode (La cathode est une lectrode sige d'une rduction, que l'on qualifie alors de rduction cathodique. Elle correspond ...) et l'anode (L'anode est l'lectrode o a lieu une raction lectrochimique d'oxydation (menant la production d'lectrons) par...) respectivement mais comme cette dissociation est faible dans la pratique on a recours des catalyseurs comme lacide sulfurique ou lhydroxyde de sodium. &Agrave; lanode, quatre ions OH− se combinent pour former des molcules de dioxygne O2, deux molcules d'eau, et librer quatre lectrons. Les molcules de dioxygne ainsi produites s'chappent sous forme de bulles de gaz vers la surface, o elles peuvent tre collectes. Dans le mme temps, la cathode, il y a une libration de deux molcules de dihydrogne H2 avec utilisation de quatre lectrons.
4OH− → O2 + 2H2O + 4e−.
4H3O+ + 4e− → 2H2 + 4H2O.
Utilisation de l'eau
L'eau dans l'alimentation

  • Eau potable
  • Eau du robinet
  • Eau de table
  • Eau de source
  • Eau minrale
  • Eau gazeuse
  • Eau plate
Lutte contre l'incendie
  • en tant qu'agent d'extinction
Symbolique, usage et mythologie


Pavillon islandais de l'Expo 2000 de Hanovre
  • L'eau, lment vital pour l'homme, est la boisson naturelle par excellence.
  • L'eau est un des quatre lments classiques mythiques avec le feu, la terre et l'air, et tait vue par certains comme l'lment de base de l'univers. Les caractristiques de l'eau dans ce systme sont le froid et l'humidit.
  • Dans la symbolique occidentale, leau symbolise la purification, le renouveau : par exemple, l'eau bnite du baptme, l'eau coulante d'un fleuve.
  • C'est aussi l'un des cinq lments chinois avec la terre, le feu, le bois et le mtal, associ au Nord et la couleur noire, et l'un des cinq lments japonais.
  • Dans la thorie des humeurs corporelles, l'eau tait associe au flegme, aussi dnomme pituite en physiologie antique.
Leau artistique
L'eau fascine depuis toujours les artistes. Elle a souvent t utilis par lAquatique Show International, qui joue avec l'eau et qui est pass matre dans l'art d'accorder les lumires, la musique et les eaux en mouvement. Elle est aussi un lment indispensable pour certain sport o elle est l'lment principal comme pour la natation synchronise o la nageuse joue avec l'eau pour lui faire faire des mouvements harmonieux. Leau est galement bien prsente sur les scnes de thtre, d'opra, de ballet, dans le music-hall, dans les cirques, ainsi que les concerts qui cherche reproduire les sons de l'eau car ils sont plus nombreux qu'on ne le pense. Malgr tous les dfis que l'eau demande, beaucoup ont relev ce dfi pour la beaut d'un lment qui provoque tant de rves mais galement de nombreux cauchemar pour le monde (Le mot monde peut dsigner .
L'eau dans les croyances
Leau a longtemps revtu plusieurs aspects dans les croyances et les religions des peuples. Ainsi, de la mythologie grco-romaine aux religions actuelles, leau est toujours prsente sous diffrents aspects : destructrice, purificatrice, source de vie, gurisseuse et protectrice.
  • L'eau destructrice:
Leau revt cet aspect-l notamment lorsquon parle de fin du monde ou de gense. Mais cela ne se limite pas aux religions monothistes. Ainsi, dans lpope de Gilgamesh, une tempte qui dura six jours et sept nuits tait lorigine des inondations et de la destruction de lhumanit. Les Aztques ont eux aussi cet aspect de leau puisque le monde du Soleil dEau plac sous le signe de lpouse de Tlaloc est dtruit par dluge qui rasera mme jusquaux montagnes. Et l&Eacute;ternel dit: Jexterminerai de la face de la terre lhomme que jai cr, depuis lhomme jusquau btail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel (Le ciel est l'atmosphre de la Terre telle qu'elle est vue par les tres humains depuis le sol de la plante.); car je me repens de les avoir faits. , cest par cela quest dsigne la fin du monde dans la gense judo-chrtienne, et dajouter : Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel entier furent couvertes. (La gense, (VI, 7)/ (VII, 19)). Le mythe des aborignes dAustralie est, quant lui, attach lide de punition et non pas de destruction, puisquune grenouille gante aurait absorb toute leau et assch la terre mais aurait tout recrach en rigolant aux contorsions dune anguille.
  • Leau purificatrice :
Cet aspect donne leau un caractre presque sacr dans certaines croyances. En effet, outre la purification extrieure que confre leau, il y a aussi cette facult deffacer les difficults et les pchs des croyants son contact, et de laver le croyant de toute souillure. Les exemples sont nombreux allant de la purification dans le Gange dans lhindouisme (o beaucoup de rituels sont excuts au bord de leau tels que les funrailles), ou les ablutions leau dans lIslam jusquau baptme dans le christianisme ou linitiation des prtres shintostes.
  • Leau gurisseuse et protectrice :
Outre laspect purificateur, leau sest toffe au cours des sicles et des croyances dune facult de gurison. Plusieurs signes de culte et dadoration datant du nolithique ont t retrouvs prs de sources deau en Europe. Longtemps, des amulettes deau bnite ont t accroches lentre des maisons pour protger ses occupants du Mal. On considre que le contact avec certaines eau peut aller jusqu gurir de certaines maladies. Lexemple le plus proche est celui du plerinage Lourdes en France o chaque anne des milliers de gens se rendent pour se baigner dans sa source chaude. Parmi les cas de gurison par leau de Lourdes, 67 ont t reconnus par lglise catholique. Du point de vue de la science, les proprits curatives ont t dmontres puisque, aujourdhui, lhydrothrapie est courante dans les soins de certaines maladies.
  • Leau source de vie :
Bien que les sciences aient dmontres que leau tait indispensable la vie, la mythologie avait bien avant tabli le rapport entre leau et la naissance. Ainsi, plusieurs dieux et desses romains et grecques sont issus des eaux : ainsi Ocan, un Titan, le fleuve qui entoure le monde et son pouse Tthys, une titanide tous deux issus de leau donnrent naissance aux dieux fleuves et plus de trois milles Ocanides, leurs filles. Dautres plus clbres ont leur vie lie leau tels Vnus ( celle qui sort de la mer ), Amphitrite (desse de la mer), Posidon ou Nre (divinit marine).








 

2011-06-17, 15:45   : 2
disney
 

Merci C'est une bonne article de l'eau

Merci beaucoup









2011-06-23, 11:43   : 3
lebrave
 

Un grand merci pour ce sujet ! Mon conseil pour les lves des classes scientifiques est de copier cette tude et
d'en faire une rfrence.









2011-06-24, 13:23   : 4
imi soulef
 

l'eau c'est la vie
le conseil : Ne pas gaspiller l'eau merci









2011-07-12, 22:44   : 5
wafa fati
 
  wafa fati
 

 

 

C est un expose scientifique .vraiment interessant ...............









2011-07-13, 11:11   : 6
2518
 

belle exposition









2016-01-06, 20:18   : 7
* *
 
  * *
 

 

 

l'eau c'est la vie
le conseil : Ne pas gaspiller l'eau merci










« | »



21:13

ء
...


2006-2020 www.djelfa.info - (. . )

Powered by vBulletin .Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc