Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - 3 -

  > Forum Franais > Actualit > Actualit internationale


   ( ) .


Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures

 
2012-12-24, 21:18   : 31
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N30 : Faim.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N30 : Faim.
=============================================
TORTURES - N30


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Faim.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Comme les juifistes m'ont priv de ressources financires en France cela a eu ncessairement pour consquence d'entraver mes aptitudes pouvoir acheter des aliments pour se nourrir. Dans ce registre j'ai connu Paris quelques occasions la vraie faim le long de plusieurs jours ce qui m'a conduit perdre beaucoup de poids. Je prcise qu'au nom de la raison d'Etat les juifistes interdisaient mme mes connaissances de me prter des sommes modiques d'argent pour pouvoir se nourrir. Sur des longs mois je me suis nourri d'une manire extrmement rduite. J'ai quasiment vendu toutes mes affaires qu'il est possible de vendre pour se procurer quelques sous et un minimum d'alimentation. Pendant toutes ces priodes de faim mes dtracteurs juifistes semblaient tre l'extase et ils se dlectaient de la situation; je prcise au passage que ces extrmistes juifistes m'ont vol une invention industrielle qui pouvait me rapporter d'importantes sommes d'argent. En fin de compte, et comme ces criminels juifistes le souhaiteaint, j'ai t rduit contacter des services sociaux pour se procurer des aides alimentaires, en effet les juifistes voulaint me faire vhiculer travers le circuit d'une personne chutant peu peu tout en esprant faire charlatanesquement croire qu'il s'agit d'un processus ordinaire d'une personne se marginalisant et aussi nier leur culpabilit par rapport la situation o ils m'ont conduit.

LIEUX: France.

FREQUENCES: Le long de quelques mois.

OBJECTIFS: Me marginaliser, me faire souffrir, m'affaiblir physiquement, ...

MASQUAGES: Mensonges, troubles psychiatriques, anti-smitisme, ...!

DOULEURS ET INCIDENCES: Pertes de poids et d'nergie, rduire ma rsistance, m'craser, m'liminer physiquement, ...

REMARQUES: Cette criminalit est typiquement juifiste : les juifistes, travers mme des boycotts, affament des pays et des peuples, et ce n'est pas seulement que les palestiniens!


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 06/08/2012.









 

2012-12-24, 21:19   : 32
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N31 : Isolement.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N31 : Isolement.
=============================================
TORTURES - N31


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Isolement.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Mentale ou Psychique.

DESCRIPTIONS: C'est bien connu : quand les juifistes aspirent massacrer criminellement une personne alors ds le dpart et continuellement ils font tout pour isoler cette personne. C'est bien, et de trs loin, le cas pour ma personne. Ils m'isolent vis--vis de tous, y compris des membres de ma famille malgr les contacts que je puisse avoir avec eux, ils me privent mme de tout impartial avocat. Tout est surveill et contrl : grce au systme "mind control" tous mes contacts personnels avec les personnes de mon entourage sont contrls et orients, mes communications tlphoniques aussi sont contrls et orients, mes correspondances sont aussi surveills et contrles, mes activits sur Internet sont trs troitement surveills (le fait que je puisse poster des textes s'explique d'un ct par la suspicion que pourra induire mon empchement de le faire et d'un autre ct et en consquent par la mesquinerie visant traduire mes crits comme tant les synonymes de mes prtendus troubles psychiatriques), ... Les juifistes ont us et usent d'une suite quasi illimit de tactiques visant m'isoler. cela varie en fonction de la priode, du rapprochement avec cette personne, de la nature de la personne, etc. A titre d'exemple, munis du systme "mind control", vis--vis des personnes de ma famille avec qui j'ai ncessairement des contacts, quand ils ne leur imposent pas occasionnellement de m'ignorer et de me boycotter, ils fomentent entre ma personne et eux d'une manire continue des tensions qui faussent et distancent ces contacts; faire remarque qu'aucun membre de ma famille n'est conscient de l'existence et de la mise en uvre du systme "mind control" car tout simplement les juifistes grce au systme "mind control" ils les empchent de saisir cette vrit mme si je la communique par crit. Il est arriv, surtout en France, aux juifistes, munis du systme "mind control" comme une grande majorit des situations, de me faire menacer, y compris par des agressions physiques, par des personnes dans l'objectif de briser mes liens avec ces personnes. A d'autres occasions, ils me calomniaient vis--vis d'autres personnes. Ou, des fois, ils me font harceler par des personnes ce qui me conduit rompre mes liens avec ces personnes. Plus encore, ils font jouer (grce au systme "mind control") des personnes des rles visant me faire croire que ces personnes uvrent soit pour une quelconque police soit pour les intrts des juifistes. En France, il est arriv mme aux juifistes d'imposer tant de personnes, y compris dans les Mosques, de tout simplement de me boycotter et de m'adresser aucune parole, cela a t en particulier le cas lors de quelques mois avant mon transfert en Tunisie pour y tre massacr encore plus sauvagement sous le rgime de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI. Les juifistes connaissant les opposes opinions des personnes en mon contact et avec les miens sur un certain nombre de sujets essaient de fomenter des disputes et des brouilles en soulevant ces points lors d'enflammes discussions n'ayant qu'un objectif : justifier et masquer une brouille ou une rupture. Les juifistes ont us de tant de moyens techniques (faux crits, faux audio, faux visio, ...) pour parvenir me salir et m'isoler. Le traitement et l'vocation de ce type de torture (mon isolement vis--vis de personnes ou d'tats avec toute catgories de personnes : famille, contacts, politiques, professionnels, sant, ...) pourra ncessiter et justifier la rdaction d'un trs long texte, mais cette prsentation est, au moins initialement, bien suffisante.

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: D'une manire continue, tout le long du projet de mon massacre par les juifistes.

OBJECTIFS: En aspirant avec insistance m'isoler les juifistes visent tant d'objectifs : me priver de tout type de soutien, m'empcher d'informer mon entourage (y compris les membres de ma famille) propos des atteintes portes ma personne, s'assurer qu'ils n'auront pas surveiller tant de personnes susceptibles de reprsenter un danger pour le projet criminel des juifistes me visant, me fragiliser psychologiquement, me priver de toute vie sentimentale, ne pas permettre des personnes de mon entourage de prendre conscience de mes relles capacits et de repousser toute ide pouvant faire croire que je souffre de troubles psychiatriques comme les juifistes essaient d'imposer, ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent de le faire par exemple en m'internant en psychiatrie, ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit depuis des longues dcennies, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Fragilisation, atteintes ou perturbations ou quasi assassinat psychiques, atteintes la ma sociabilit, pertes de tant de rfrences, quasi vritable emprisonnement psychique, ...

REMARQUES: L'isolement est une tactique originellement et typiquement juifiste appliqu aux dpens soit d'un individu soit d'un groupe soit d'un Etat.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 16/10/2012.









2012-12-24, 21:20   : 33
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N32 : Privation et perturbation du Sommeil.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N32 : Privation et perturbation du Sommeil.
=============================================
TORTURES - N32


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Privation et perturbation du Sommeil.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: C'est bien connu que les polices des rgimes totalitaires, en s'attaquant aux opposants du despote local, recourent la perturbation et la privation du sommeil. C'est ce qu'ont perptr les juifistes mes dpens depuis de trs longues annes en dployant une barbarie hors du commun et lointaine de toute fconde imagination. Cela a commenc en France, plus particulirement plusieurs semaines avant mon premier internement en psychiatrie l'hpital Sainte-Anne de Paris en fvrier 1999, ou plus prcisment tout juste aprs l'agression physique qu'a gratuitement perptr un juifiste agent (le dnomm Laurent RACCAH, n vers 1970) du secret service de renseignement interne de la France, la Direction de la Surveillance du Territoire (D.S.T.); on a donc sous toutes formes d'excuses et de couvertures induit des bruits et des tapages des intervalles rguliers de la nuit et de la journe autour du petit appartement que je louais au sein d'un immeuble Paris dans l'objectif de m'empcher de dormir convenablement, grce au systme "mind control" et au moins grce aux prrogatives du service de renseignements les criminels juifistes agents de la DST, qui noyautent la police franaise, avaient toutes les facilits pour intervenir auprs de mes voisins (en les impliquant les juifistes ont cherch me priver de leur soutien et nuire mes rapports avec ces voisins), sachant que l'agresseur juifiste agent de la D.S.T. a t plac exprs en mon voisinage direct dans le prcis objectif de me harceler de prs (24heures/24heurs, 7jours/7jours, ...) et de faciliter ma destruction aprs que j'ai dpos une plainte pour corruption mettant en cause d'importants fonctionnaires juifistes en France. Il s'agissait d'une simple prparation physique de mon internement en psychiatrie, on a aspir via le manque de sommeil me transformer en un tre perturb que les gens avaient constat comme tant tel avant mon internement psychiatrique et que les mdecins l'ont aussi prtendu l'avoir constat lors de mon examen mdical avant mon internement en psychiatrie et bien que ces derniers mdecins taient sans aucun doute contrls via le systme "mind control". A noter, que quand je sortais dans la rue on me harcelait des fois via des individus la solde des juifistes agents de la D.S.T. dans l'objectif de poursuivre l'accentuation de ma perturbation physique et psychique. Plus encore, quand j'allais Paris dans des Mosques pour trouver le repos et un peu de sommeil alors via le systme "mind control" on me faisant harceler via des personnes musulmanes contrles via le systme "mind control"! Ces criminels agissements, lis la perturbation et la privation de sommeil, ont t perptu aussi en France lors de trs longs mois aprs mon premier internement psychiatrique en dbut 1999. A titre d'indication, les juifistes ont us de tels mfaits pour aspirer me prsenter dans un mauvais tat lors de rendez-vous avec des personnes que les juifistes voulaient leur donner une mauvaise image de ma personne. En Tunisie, surtout lors des cinq ou six premires annes aprs mon transfert dans ce pays, c'est dire lors des annes d'unes des violences la plus inoues commises plus particulirement mes dpens, c'est via tout simplement le systme "mind control" que les juifistes perturbent leur aise mon sommeil et m'empchent des jours de suite de dormir le long de longues heures et tout en s'attaquant mon mental et tous sortes d'organes de mon corps via le mme systme "mind control". Il existe d'autres atteintes que les juifistes ont port au sujet de mon sommeil, ils seront exposes ultrieurement.

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Des centaines et des centaines de nuits.

OBJECTIFS: Tenter de me prsenter aux autres comme tant un dsquilibr mental ou un tre perturb.

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps (USA...) qu'occupent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Parfois des erreurs dans le raisonnement, Parfois des erreurs et des confusions dans les paroles, des occasions un manque d'attention, cot sr de frquents endormissements, rougissements des yeux, ...

REMARQUES: Ces agissements que les juifistes perptrent en France sont synonymes des dictatures; cecei dvoile au moins en petite partie les trs hautement criminelles atteintes portes par les juifistes franais aux musulmans de France. Soit dit en passant, je ne souffre d'aucune maladie lie au sommeil.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 17/10/2012.


N.B. : Au moins pendant la rdaction de ce texte les juifistes, angoisss par mes crits et mes dnonciations de leurs impropres mfaits, dploient un assez important effort via le systme "mind control" dans l'objectif de me harceler et de me perturber en induisant toutes sortes de rflexions dans mon esprit (ultrieurement, dans le cadre de ce fil du forum, des plus amples explications seront prsentes au sujet des atteintes portes via le systme "mind control") caractrisants les plus vils et les plus mesquins des tres.









2012-12-24, 21:21   : 34
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N33 : Arrestations et contrles policiers.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N33 : Arrestations et contrles policiers.
=============================================
TORTURES - N33


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Arrestations et contrles policiers.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Jusqu' l'ge d'environ trente ans je n'ai t contrl ou arrt, tant en Tunisie qu'en France, qu'une seule fois lors d'un contrle banal en France et sans la moindre consquence. Quand les juifistes ont commenc s'occuper de ma personne de prs et aprs que j'ai compris et dnonc (y compris par des voies judiciaires) leurs menes via la police secrte franaise, j'ai t lors de nombreuse occasions l'objet de contrles et d'interpellations policires qui ont t toutes effectues sous l'instigation des juifistes et dans la majorit des cas travers le systme "mind control". En particulier, j'ai t au moins lors d'une occasion l'objet de graves gratuites violences physiques portes ma personne par la police franaise sous l'instigation des juifistes via le systme "mind control".
Aprs mon criminel transfert en Tunisie alors que j'ai t pralablement menac par les juifistes d'y tre massacr, lors des quelques premiers mois, les juifistes m'ont fait arrt grce au systme "mind control" (donc sans raison justifie) par la police tunisienne de la dictature de Monsieur Zine El ABidine BEN ALI initialement trois ou quatre fois dans le seul objectif de construire un dossier mon propos permettant aux juifistes soit de couvrir via ce faux ma vraie affaire dans le cas o un quelconque problme pouvant survenir soit de parvenir peu peu l'objectif leur permettant d'aboutir mon massacre. A quelques autres occasions (entre 5 et 10) j'ai t arrt ou contrl sous l'instigation des juifistes par la mme police de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI. A titre d'exemple, lors d'une occasion, lors d'un contexte particulier, les juifistes m'ont fait contrl en Tunisie par la police de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI avant de perptrer par la suite des barbares svices sexuels mes dpens, ils voulaient me faire comprendre que dans le cas o j'ai une quelconque gravissime raction alors ils allaient me massacrer mme via la police de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI. Cela sera dvelopp dans le futur, mais il convient de prciser que les juifistes faisant usage du systme "mind control" avaient des contacts et des changes avec les prsidents de la rpublique suivants pendant leurs mandats : Mr Jacques CHIRAC, Mr Zine El Abidine BEN ALI, et Mr Nicolas SARKOZY.
Tant en France ou en Tunisie, j'ai t menott plusieurs occasions par la police contrle par les juifistes, en particulier j'ai t menott et attach un banc au sein d'un commissariat en Tunisie ( Hammamet) plus que 24 heures de suite et dans une situation des plus inconfortables, pnibles, et douloureuses. Au-del des menaces, des intimidations, des provocations, des pressions, des insultes, ..., je n'ai pas subi de violences physiques de la part de police tunisienne. Aprs la rvolution tunisienne je n'ai pas t arrt ou contrl par la police, srement que le changement ayant eu lieu dans le pays, au moins provisoirement, a fait bousculer et dsordonner ou adapter les comportements de ces criminels juifistes; bien videmment, aprs le changement politique majeur, ayant eu lieu en Tunisie en janvier 2011, les juifistes continuent d'oprer via le systme "mind control" en Tunisie, continuent de me porter des graves atteintes et des actes de torture, d'ailleurs de nos jours ce sont plus particulirement les juifistes qui perptuent, au moins mes dpens, la pratique de la torture aux dpens des tunisiens aprs le dpart de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI!

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Plus ou moins une vingtaine de fois.

OBJECTIFS: Me terroriser et me harceler tout en me massacrant outrance, un proverbe tunisien relate sa manire les agissements des juifistes "il m'a frapp et il a pleur, il m'a devanc et il s'est plaint de moi", me dissuader ne plus faire appel la police, me salir au niveau des registres des polices en construisant peu peu un dossier leur permettant de mieux atteindre les objectifs visant aboutir mon massacre,

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Perte de confiance dans la police et dans certaines autorits, terreurs, ...

REMARQUES: A travers le systme "mind control" les juifistes contrlent toutes les personnes qu'ils souhaitent : juges, avocats, policiers, politiques, ... sans que ces personnes de s'en rendent compte et mme en leur faisant commettre des actes et des comportements illgaux.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 18/10/2012.









2012-12-24, 21:22   : 35
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N34 : Expulsion de France vers la Tunisie.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N34 : Expulsion de France vers la Tunisie.
=============================================
TORTURES - N34


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Expulsion de France vers la Tunisie.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: C'est vraisemblablement en 1998 ou en 1997 que le juifiste dnomm Laurent RACCAH, agent de la police secrte interne de la France (puissant service de contre-espionnage), un hyper extrmiste juif qui m'a entr'autres agress physiquement et m'a fait pass pour l'agresseur et que m'a plac par la suite dans un asile psychiatrique le long d'un mois (voir les textes : TORTURES - N14 ,et TORTURES - N28), qui m'a clairement menac et fait savoir qu'il est entrain de procder mon expulsion de France vers la Tunisie; ces faits ont t dnoncs temps la justice franaise dans le cadre de procdures judiciaires en cours. Ceci prouve clairement que ce sont les juifistes franais, qui noyautent la police franaise, qui ont dcid et procd mon expulsion de France vers la Tunisie. Je prcise que ce n'est que seulement vers 2003, autrement 5 ou 6 annes aprs les premires menaces, qu'ont m'a notifi via un arrt ministriel, dans des conditions les plus obscures, car je n'ai jamais reu ce document par voie postale car les juifistes ont srement supprim le courrier (ils m'ont fait interpeller par la police pour m'annoncer la dcision de mon expulsion et me placer dans un centre de rtention pour des personnes en attente d'expulsion!) la dcision politique (et non judiciaire) de mon expulsion de France vers la Tunisie, ce qui a t en fin de compte ralis effectivement courant dcembre 2003; je prcise aussi que via le systme "mind control" les juifistes contrlent volont et suivant leurs intrts et quand ils veulent quasiment tous les ministres du gouvernement et du pouvoir de la France (cela ne se pratique pas 24heures/24heures pour tous les ministres la fois mais seulement en fonction des intrts ponctuels des juifistes) .

En aot 2002, sous le contrle du systme "mind control" des juifistes, au cours d'une interpellation policire (pendant laquelle j'ai t au passage plac le long d'environ 24 heures dans l'infirmerie psychiatrique de la prfecture de police de Paris et j'ai subi des atteintes physiques) et lors d'un prsum interrogatoire les juifistes (peut-tre ou ventuellement avec des appuis tunisiens, juifs ou autres,...) m'ont fait savoir qu'en vu de ma rsistance en France face aux juifistes je serai massacr en Tunisie par les juifistes ou sous l'instigations des juifistes; en somme, dans un pays prsent comme tant dmocratique et droit (France), o les juifistes me massacrent durement depuis des annes ils ne peuvent pas se permettre encore plus de choses avec une intensit extrme, car par exemple visiblement ils ont peur des ractions possibles de ma part ou de la part des musulmans contre l'importante communaut juive franaise. Au moins dans le cadre de deux plaintes dposes en France j'ai dnonc entre autres ces formelles menaces laissant explicitement entendre que je serai envoy en Tunisie pour y tre massacr et dnonant aussi la collaboration de la police du rgime de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI qui a appuy en France (au moins au niveau des reprsentations officielles : Ambassade, Consulat, ...) et en Tunisie les juifistes. Soit dit au passage, c'est lors de cette interpellation policire d'aot 2002 qu'on m'a fait savoir que le juge d'instruction, contrl par le systme "mind control" et bouscul par une raison d'Etat avec un pouvoir quasi infini en France, en charge d'une plainte avec constitution de partie civile, par laquelle j'apporte des solides preuves contre les juifistes et visant de graves faits (atteintes aux liberts, violences, faux, espionnage industriel, ...), a rendu une ordonnance de non-lieu (autrement, le juge disait qu'il n'y avait rien sanctionner, et voir Texte : TORTURES - N23), que je n'ai jamais reu par voie postale comme l'exige la loi pour la simple raison que les juifistes ont supprim ce courrier; cela est mettre en parallle avec des agissements semblables lis un arrt ministriel d'expulsion (voir plus loin); la tactique juifiste consiste m'assommer avec un coup (via la police franaise, asiles psychiatriques, ...) chaque fois que les juifistes ont initi pralablement un autre coup contre ma personne.

Aussi, il convient de prciser que la police du rgime de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI a collabor avec les juifistes, qui srement se couvraient de la police franaise, au niveau du territoire tunisien en apportant des atteintes ma famille, aussi au moins via les reprsentations officielles de la Tunisie en France (Ambassade, Consulat, ...) les autorits tunisiennes ont appuy les ennemis juifistes. Face aux atteintes portes ma famille en Tunisie, aspirant divulguer et alerter l'opinion publique tunisienne, j'ai effectu partir de la France lors environ des annes 2002 et 2003 une compagne d'envois de courriers lectroniques destination de la Tunisie dnonant l'attitude de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI et de son rgime. Par consquent, je suis devenu thoriquement susceptible d'tre l'objet d'actes au moins rprhensibles une fois se trouvant sur le territoire tunisien, d'ailleurs ds mon arriv en Tunisie en dcembre 2003 j'ai t via la police des frontires tunisiennes convoqu pour le lendemain pour un interrogatoire au niveau du ministre de l'intrieur tunisien par un agent de la police au sujet de mes envois de courriers lectroniques et de mes problmes en France, cette occasion c'tait, visiblement et peut-tre titre de manipulation, les juifistes qui contrlaient via le systme "mind control" cet agent tunisien, je n'ai pas t inquit par la suite et je n'ai jamais de nouvelle propos de cette affaire; en ralit, je n'ai pas t inquit car les juifistes rusaient, car dans la ralit on me prparait via le systme "mind control" un massacre et un traitement extrmement barbare qui a pris forme peu peu par la suite.


En dcembre 2003, suite deux successifs arrts ministriels d'expulsion, obtenus bien imaginer via le systme "mind control" signs par le directeur du cabinet (Monsieur Claude GUEANT) du ministre de l'intrieur de France de l'poque, qui tait Monsieur Nicolas SARKOZY (devenu par la suite Prsident de la Rpublique d'un tat que les juifistes contrlent quasiment leur guise), m'imputant des attitudes hostiles (car face l'effacement du pays de droit, aprs des annes d'incessantes dmarches au niveau de toutes les autorits franaises, aprs des dmarches au niveau des autorits tunisiennes, vu la continuation de mon barbare massacre par les juifistes dans le cadre du crime ethnique et religieux, j'ai tent, avec mes trs faibles moyens, de faire appel une partie de l'opinion publique) l'gard de mes extrmistes dtracteurs juifistes prsents comme tant bien videmment des ingnues victimes, me reprochant aussi un site Internet que j'ai moi-mme ralis et par lequel je communiquais en toute lgalit propos des atteintes que me portaient les juifistes en France. A prciser que dans d'autres circonstances et procdures judiciaires les juifistes faisaient valoir le fabriqu mensonge disant que je souffre de troubles psychiatriques pour faire cesser des poursuites pnales les visant et classer sans suite mes plaintes, mais dans le cadre de procdure d'expulsion de France vers la Tunisie ils masquent compltements ces prtendus troubles psychiatriques ( aucun moment cela n'a t soulev devant la justice saisie par le dossier d'expulsion) et ils me prsentent comme tant en trs bonne sant, car juridiquement on n'expulse pas aisment un prtendu malade mental de France vers un quelconque pays, ce constat prouve d'un ct que ces troubles psychiatriques (qu'on m'endosse) sont mensongers et ne servent qu' permettre aux juifistes me discrditer et fuir des sanctions pnales et d'un autre ct qu'on aspire cote que cote m'envoyer en Tunisie o je suis susceptible d'tre massacr par la police de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI et par les juifistes, qui me l'ont initialement fait entendre.

j'ai t envoy finalement en Tunisie en dcembre 2003; au-del du fait que je suis srement une des plus grandes victimes de France lors de ces dernires annes, il est signaler que je n'ai jamais t jug ou condamn en France pour les faits qu'on me reprochait par l'arrt ministriel d'expulsion, bien que les juifistes pouvaient tenter contre moi un quelconque faux procs pour essayer de me condamner mensongrement pour de tels faits, mais cela pouvait dans les faits leur faire perdre du temps et salir les juifistes via mes actions de communications et ma propre dfense personnelle en justice.

Quand un individu est vis par un arrt ministriel d'expulsion en France il a le droit de saisir la justice administrative pour annuler cet arrt ministriel, c'est ce que j'ai effectu. Mais via le systme "mind control" les juifistes contrlaient tous les juges et les instances de la justice impliques dans le cadre de mes procdures tout en me privant de tout impartial avocat (voir Texte : TORTURES - N23 ,et TORTURES - N25). J'indique que mme en Tunisie les juifistes me privent d'avocat, ils ont mme port des atteintes via le systme "mind control" la clbre avocate tunisienne, Matre Radhia Nasraoui, quand je l'ai contact aprs mon transfert en Tunisie pour dposer plainte contre les juifistes et le rgime de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI.

Avant de m'expulser rellement de France, titre d'actes de tortures (voir Texte : TORTURES - N24), les juifistes m'ont fait emprisonn un certain nombre de fois pendant quelques semaines dans des centres de rtention pour trangers en attente d'expulsion. Dans ces centres de rtention, ou dans ces pseudo prisons, j'tais l'objet de toutes sortes d'atteintes et de provocations. Quand un individu est dans un centre de rtention pour trangers, la loi franaise impose dans le cadre de dlais prcis le passage de cet individu devant des juges, mais lors de ces circonstances munis du systme "mind control" les juifistes contrlaient tous les juges et les instances de la justice impliques dans le cadre de ces procdures tout en me privant de tout impartial avocat (voir Texte : TORTURES - N23 ,et TORTURES - N25). Idem, mes requtes dposes au niveau de la Cour Europenne des Droits de l'Homme, se trouvant Strasbourg en France, ont t sabotes par les juifistes qui munis du systme "mind control" contrlaient tous les juges et les instances de la justice europenne impliques dans le cadre de mes requtes tout en me privant de tout impartial avocat.

L'iniquit de mon expulsion est mise en exergue au moins par un point : en France je n'ai jamais agress physiquement une quelconque personne mais j'ai t quelques occasions l'objet de gratuites agressions physiques commises mon encontre exclusivement par des extrmistes membres de la communaut juive franaise, une occasion lors de la dernire tape de mon transfert en Tunisie une sauvage gratuite agression physique a t commise contre ma personne par des gendarmes franais qui taient contrls travers le systme "mind control" par les juifistes, et en Tunisie les juifistes ont mme assassin lchement mon pre en juillet 2004. Les criminels juifistes essaient de faire croire que je suis un psychopathe qui porte atteinte l'ordre public en France, un pays qu'ils occupent, pitinent, et qu'on prsente comme un dmocratique et de droit (voir Texte : TORTURES - N14).

Pourquoi les juifistes prfraient-ils me massacrer avec sauvagerie en Tunisie et non pas en France? En France il existe une importante communaut juive et ils ont peur des ractions envers cette communaut juive (qui est en nombre environ dix fois moins importante que la communaut arabo-musulmane), et aussi en Tunisie y existe le dictatorial rgime de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI qui peut servir de couverture et de masque ou de bras occultant les agissements des juifistes. Le lien n'est pas fortuit avec ce que les USA ont perptr aux dpens des capturs musulmans qu'ils transfraient dans des prisons secrtes dans des pays o la torture est plus aisment pratiqu, en ralit comme dans mon cas on comprend assez clairement que mme pour les USA ce sont les juifistes qui ordonnent et commettent des crimes de tortures contre les musulmans dans certains endroits du monde, il suffit de souligner qu' l'poque aux USA le prsident de la CIA (George TENET) comme le ministre de la dfense (Donald RUMSFELD) sont des juifs amricains; que ce soit mon encontre et partir de la France ou l'encontre des capturs musulmans partir des USA c'est la mme criminalit juifiste, cela peut mme laisser croire que c'est possible qu'il s'agit bien d'un unique gang juifiste avec des ramifications internationales, qui agit sur un plan mondial et mettant en uvre le trs sophistiqu systme "mind control".

A signaler que le prsident de la rpublique franaise, le premier ministre, le ministre de la justice, le ministre des affaires trangres, le ministre de l'intrieur, taient depuis quelques annes tenus rgulirement informs par ma part via des courriers remis directement au niveau des greffes sur les atteintes me visant en France, mon effective transfert en Tunisie en dcembre 2002 a t effectu malgr l'opposition de ces dirigeants politiques et sans les informer, et en les empchant par la suite de me faire revenir en France.

Comment les juifistes ont mis en uvre la phase finale ayant abouti ma relle expulsion de France vers la Tunisie aprs des mois pendant lesquels j'tais en attente d'expulsion et priv de toutes pices d'identit lgales en France qui m'ont t retir ds le dbut du processus de mon expulsion sachant que je rsidais lgalement en France depuis 1980? Se trouvant en banlieue de Paris dans un bus public de transport en commun au milieu du trajet j'ai t soudainement attaqu physiquement sans aucune raison valable, tout d'un coup, sans questionnement, sans prparations, par des maghrbins musulmans, qui avaient des airs des plus excits et tranges, qui ne se connaissaient mme entre eux, parmi eux se trouve mme une femme, que contrlaient sans aucun doute les juifistes via le systme "mind control"; j'ai cru comprendre qu'ils me reprochaient un papier que je portais sur ma poitrine sur lequel tait crit "victime du juifisme" et que je portais partout depuis des longs mois Paris et sa banlieue; ces personnes n'ont pas pu arracher ce papier, et j'ai pu quitter le bus sans qu'on m'interpelle ou qu'on sache mon identit, et bien videmment dpourvu de toute pice d'identit et tant en situation d'tre expuls de France il ne m'tait pas possible d'aller se plaindre au sein d'un commissariat de police; le lendemain au petit matin, un policier ou deux policiers est ou sont venu enfoncer la porte du logement o j'habite pour me conduire au commissariat de police en banlieue o je suis rest aux arrts un certain temps avant d'tre transfr pour la troisime fois dans un centre de rtention (proche de l'aroport de Roissy); j'ignore par qui ce policier a t contact, comment il a su mon identit et le lieu de ma rsidence en si peu de temps; mais tout ceci s'explique peut-tre par l'usage du systme "mind control". C'est un quasi label de la perfidie des juifistes : massacrer la victime par des personnes qui lui son proches ou qui la soutiennent; en tant musulman me dfendant et dfendant les musulmans en France les juifistes m'ont fait attaquer par des musulmans; de plus, les juifistes craignent les musulmans de France surtout ceux de la banlieue, les juifistes ne font qu'appuyer leur massacre via des influences au niveau des mdias et des politique (voir d'autres crits) c'est pour cette raison qu'ils l'on utilis contre ma personne, les juifistes se disant malins aiment se moquer des autres et se venger d'eux.

Lors du premier jour au sein du centre de rtention pour trangers j'ai t horriblement et lchement tabass (mon cou a t tordu plusieurs reprises et on m'a priv de respiration quelques reprises pendant des longs moments ... j'ai cru mourir) sans aucune moindre raison valable par plusieurs gendarmes franais contrls via le systme "mind control"; prciser que depuis des annes je demeure trs troitement surveill via le systme "mind control" 24heures/24heures et 7jours/7jours et que par consquent mon environnement ou susceptibles contacts (ces agissements seront prciss ultrieurement) le sont aussi. Ces violences exerces par les gendarmes franais, programms par les juifistes, visant visiblement ce que je ne sois pas prsent des juges, ont conduit par la suite mon placement le long de plusieurs jours dans un hpital de la rgion parisienne, d'o j'ai t effectivement par la suite transfr en Tunisie aprs un repassage via le centre de rtention pour trangers. J'ai t conduit, trs troitement et douloureusement menott, dans une voiture banalise en compagnie de 4 policiers en civil jusqu' la ville de Marseille, o j'ai t embarqu dans un bateau destination de la Tunisie aprs qu'on m'a drogu par une injection via une seringue. Je continue de prciser que de ma part il n'y a eu aucune violence ou tentative ni avec les gendarmes au centre de rtention, ni avec les policiers m'ayant conduit en voiture, ni avec le personnel du bateau.

Aprs mon transfert en Tunisie en dcembre 2003, les atteintes me visant ainsi que les membres de ma famille taient d'une importance moyenne, visiblement les juifistes aspiraient calmer le jeu aprs mon scandaleux transfert en Tunisie et voulaient faire savoir aux curieux en France, qui suivaient mon affaire, que rien de grave ne m'est arriv en Tunisie malgr tout ce qui est craint. Mais, 3 ou 4 mois aprs mon arriv en Tunisie les juifistes ont commenc gratuitement se dchaner via le systme "mind control" en s'attaquant ma personne et aux membres de ma famille (assassinat de mon pre en juillet 2004, svices sexuels le long d'annes, internement psychiatrique, tant d'autres crimes ...), cela continue d'une certaine manire jusqu' nos jours et aprs mme la rvolution de 2011. En somme, les juifistes ont appliqu leurs menaces en uvrant avec plus de barbarie dans le projet de mon massacre avec ma famille. Les juifistes se permettent plus de criminalits envers les musulmans dans les pays des musulmans qu'au sein de certains pays occidentaux, voir le cas des centaines de milliers ou des millions de musulmans massacrs (Palestine, Irak, Afghanistan, Syrie, Liban, Algrie, Egypte, Pakistan, Libye, Soudan, Ymen, ...) quand il faut par des puissances (USA, UK, ...) manipules et influences ou contrles par les juifistes.

Quand le haut pouvoir politique en France a su propos de mon expulsion en Tunisie et propos du dbut des graves atteintes m'y visant alors visiblement il a tent des vaines actions pour essayer de m'aider... mais malheureusement les juifistes munis du systme "mind control" crasent toute forme de pouvoir politique en France.

LIEUX: France.

FREQUENCES: Fait unique.

OBJECTIFS: Me transfrer en Tunisie pour m'y massacrer avec une extrme barbarie.

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps que pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Non seulement j'ai t l'objet de tant de nombreuses atteintes lors de ce long processus d'expulsion (plusieurs mois), mais encore comme annonc j'ai t tortur jusqu' ce jour en Tunisie avec une extrme barbarie via essentiellement le systme "mind control".

REMARQUES: Cette expulsion apporte tant d'intressantes preuves sur tant l'implication des juifistes que leurs mensonges (troubles psychiatriques, justice indpendante et libre, ...). D'une manire gnrale elle met en exergue sur le plan mondial le rle jou par les juifistes dans le cadre du gigantesque processus de massacre des musulmans ainsi qu'elle dvoile l'attitude et la position des pays occidentaux qui sont si pitins par les juifistes.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 19/10/2012.









2012-12-25, 21:20   : 36
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N35 : Tentatives de clochardisation.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N35 : Tentatives de clochardisation.
=============================================
TORTURES - N35
(v.: 1.01)


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Tentatives de clochardisation.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Un ingnieur en tlcommunications diplm d'une grande cole franaise tranger en France auteur d'une invention transform en un crasseux clochard errant dans les rues sans le sou et sans un domicile : voila ce que les juifistes franais ont tent de faire de ma personne. Pour parvenir un tel objectif les juifistes agents du service de contre-espionnage de la France ont tout fait pour entraver mes activits professionnelles, malgr le fait que j'ai pu raliser une trs lucrative innovation industrielle que les juifistes ont vol pour s'enrichir avec, ce qui a abouti ma privation de ressources financires et ce qui m'a conduit vers une situation critique; car en plus via au moins une raison d'Etat (au-del mme du systme "mind control"), dont le pouvoir est infini en France, ils empchaient des personnes de m'aider financirement, de surcrot avec l'appui de la police tunisienne ils m'ont priv en fin de compte de l'appui financier manant de ma famille en Tunisie (voir le texte : TORTURES - N15 ,et TORTURES - N21). Ne plus avoir d'argent conduit ne plus pouvoir payer de loyer et en fin de compte tre expuls de mon logement, c'est quoi les juifistes ont russi parvenir cela en avril 2001 aprs environ 6 annes des dmarches et des tentatives. Je pense que c'est surtout le fait que mon affaire est devenue assez connue par de tant d'importantes personnes qui a frein les ardeurs des juifistes, mais aprs cette expulsion de mon logement j'ai dormi deux nuits dans les rues de Paris et par la suite j'ai pu trouver via les aides sociales (...) un logement au sein d'un foyer pour immigrs dans une lointaine banlieue de Paris. Au sein de ce foyer quasi continuellement les juifistes me faisaient comprendre qu'ils aspirent me mettre dans la rue, sachant qu'ils m'ont fait expulser de France vers la Tunisie alors que j'avais encore une chambre au sein de ce foyer pour travailleurs immigrs (voir le texte : TORTURES - N17). Soit dit en passant, c'est en 1995 ou 1996, quand j'ai commenc avoir des problmes de ressources financires que le pseudo-juifiste agent du service de contre-espionnage de la France (D.S.T.), le dnomm Frdric A., prdcesseur du dnomm Laurent RACCAH, install en mon voisinage direct au sein de mon immeuble d'habitation, qui m'a dit sur un ton menaant que bientt je serai un homme fini, c'est dire que je serai un clochard dans les rues de Paris ou d'ailleurs. En Tunisie, tout en perptuant mon empchement de l'exercice librement d'une quelconque profession et donc tout en me privant de dcentes ressources financires les juifistes menacent toujours accomplir mon loignement du domicile familial, ce qu'ils ont essay avec force de la faire tout juste aprs qu'ils ont assassin lchement mon pre en juillet 2004.

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: C'est une criminalit qui a t rellement mise en oeuvre au moins lors de deux occasions et qui demeure toujours potentiellement de mise.

OBJECTIFS: Dstabilisations, mon enterrement vivant, la solution finale, se dbarrasser dfinitivement de ma personne, ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Dsocialisation, dstabilisation, et toutes les consquences lies au fait qu'une personne devienne un clochard errant dans les rues sans domicile et sans ressources financires pour vivre dignement.

REMARQUES: Cette barbarie consistant transformer en clochard un quelconque individu de valeur est une criminalit typiquement juifiste assez connue en France et ailleurs.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 20/10/2012.



N.B. : Les juifistes ont uvr lors de ces dernires annes tout faire pour m'empcher d'accomplir la dtaille rdaction de textes relatives aux tortures qu'ils me font subir depuis longtemps. Ils ont aussi tent de me faire perdre mon temps et m'aiguiller vers des lments secondaires dans l'objectif d'pargner les criminels juifistes. Face ces entraves, j'ai eu recours la solution consistant saucissonner la dnonciation de ces actes de tortures travers des textes assez courts expliquant chaque occasion un quelconque acte de torture.









2012-12-25, 21:21   : 37
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N36 : Tentatives visant me transformer en un fou.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N36 : Tentatives visant me transformer en un fou.
=============================================
TORTURES - N36


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Tentatives visant me transformer en un fou.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: La meute juifiste vise souvent l'essentiel en s'attaquant sa victime, elle s'agrippe donc au cerveau de la malheureuse victime, et elle met tout en uvre avec fanatisme pour dtruire les capacits mentales de cette cible. Lors de plus que deux dcennies les juifistes ont quasiment tout fait pour tenter d'aboutir ce cynique et barbare dessein. Je remercie le bon Dieu, malgr tout je me porte ce jour bien. Malgr que j'aie dj cit travers d'autres textes tant d'orduriers actes de torture s'inscrivant dans le cadre de ce projet juifiste, je permets de rappeler brivement ces faits tout en citant d'autres qui seront plus amplement dvelopps dans le futur, il est signaler que tant de ces mfaits ont t accomplis ou facilits via le systme "mind control" :
- Au moins 2 importants internements psychiatriques et quelques autres mineurs (voir le texte : TORTURES - N28).
- Mon endossement mensongrement de fausses maladies mentales visant servir les intrts des juifistes : par exemple, semble-t-il, paranoa par rapport aux juifistes, etc.
- Me forcer, parfois sur de longues priodes, avaler des mdicaments portants atteintes un cerveau d'un individu en bonne sant mentale me transformant en un apathique zombi, ces crimes, soigneusement excuts via le systme "mind control", constituent une forme d'empoisonnement.
- Perturber et altrer frquemment mon sommeil suivant les projets criminels des juifistes (voir le texte : TORTURES - N32).
- Plusieurs type d'harclements : physique, mental, policier, juridique, financier, ...
- Agressions physiques, sociales, mentales, ... (voir le texte : TORTURES - N14).
- A certaines occasions, absences ou mauvaises alimentations (voir le texte : TORTURES - N30). En France, j'ai effectu 2 vaines grves de la faim.
- Mon empchement du libre exercice d'une profession (voir le texte : TORTURES - N15).
- Elimination physique de mon pre et tant d'autres atteintes portes des proches ou des contacts ...
- Altration, suivant le bon plaisir des juifistes, de mes sens et du fonctionnement de mon cerveau : mes paroles, mes expressions, mes penses, mon got, mon oue, ...
- Usage massif d'un sophistiqu systme d'espionnage de type "mind control" (ou contrle mental) qu'on nie sa mise en uvre et sa existence (voir le texte : TORTURES - N7,et TORTURES - N9).
- Isolement (voir le texte : TORTURES - N31).
- Manipulations, situations les plus contradictoires et les plus extraordinaires, exagrations, ... que je dnonce et qu'on prsente comme tant synonymes de mes troubles psychiatriques.
- Mon abtissement en me plaant dans des environnements les plus dgradants pour un ingnieur ...
- Nier avec force l'implication des juifistes malgr toutes les preuves et le nombre de personnes le savant.
- etc.

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Faits et crimes perptus depuis des annes.

OBJECTIFS: M'liminer ou m'enterrer vivant et se dbarrasser dfinitivement de moi car ils me jalousent, ils ragent devant ma rsistance face la dictature juifiste, ils me considrent comme tant un obstacle leurs drives, ils me voient comme tant un musulman pouvant par ces capacits aider les siens face aux intrigues et l'injustices, ils sont racistes appliquant une criminalit purement ethnique bien impute depuis des sicles aux juifistes (cela semble mme remonter aux temps des prophtes), ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: douleurs mentales et physiques induites par les juifistes, mises en cause de soi, ... (voir toutes les incidences des actes de torture rfrencs travers d'autres textes).

REMARQUES: Il s'agit d'une typique criminalit juifiste laquelle il faut rsister avec une profonde foi, une dtermine patience, et une dynamique quilibre alerte.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 21/10/2012.









2012-12-25, 21:22   : 38
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N37 : Hospitalisation (non psychiatrique).

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N37 : Hospitalisation (non psychiatrique).
=============================================
TORTURES - N37



Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Hospitalisation (non psychiatrique).

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Comme je l'ai dj notifi travers quelques prcdents textes, les juifistes ont instigu mon encontre une prmdite violente agression physique perptre gratuitement par des gendarmes franais alors que je me trouvais en dbut dcembre 2003 au sein d'un centre de rtention administrative (Mesnil-Amelot) pour trangers en cours d'expulsion de France (voir les textes : TORTURES - N14, TORTURES - N24, et TORTURES - N34). Suite cette atteinte j'ai t hospitalis le long d'un certain nombre de jours au niveau d'un hpital de la banlieue parisienne alors que je n'ai pas t bless et que je n'avais que des douleurs momentanes lis ce sauvage tabassage. Un certain nombre d'actes hospitaliers ont t effectus mes dpens par des infirmiers et des mdecins (injection, ...), j'ai t tout temps surveill par deux gendarmes positionns devant la porte de ma chambre, et j'ai pu un certain nombre de fois tlphoner des membres de ma famille en Tunisie via une cabine tlphonique publique se situant au sein de l'hpital.

LIEUX: France.

FREQUENCES: 1 fois.

OBJECTIFS: Peut-tre qu'il s'agissait d'une opration visant m'expulser physiquement de France dans des conditions court-circuitant quelques procdures lgales : rencontres des juges de la rtention (voir le texte : TORTURES - N34), alerte des politiques franais que les juifistes trompent propos de qu'ils me font subir, ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Des actes hospitaliers (injection[s] avec seringue, peut-tre mme une anesthsie !,...) ont t perptrs mes dpens, je ne suis pas un mdecin mais cela m'a sembl tre disproportionn par rapport un tabassage (aussi violent soit-il) perptr mes dpens pas des gendarmes contrls par les juifistes via le systme "mind control".

REMARQUES: Il s'agit d'hospitalisation non psychiatrique.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 22/10/2012.









2012-12-25, 21:23   : 39
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N38 : Piratage et espionnage de mes ordinateurs.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N38 : Piratage et espionnage de mes ordinateurs.
=============================================
TORTURES - N38


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Piratage et espionnage de mes ordinateurs.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Mentale ou Psychique.

DESCRIPTIONS: Mes ordinateurs personnels ainsi que ceux que j'utilise d'une faon habituelle ou quasi habituelle sont systmatiquement l'objet de piratage et d'espionnage en temps rel. Cela est vrai avec une certitude absolue. A mes connaissances, les atteintes les plus constats que les juifistes ont port mes ordinateurs ont constitu rebooter mon ordinateur dans des situations critiques (perdant parfois en consquence des informations pas encore sauvegardes). A titre d'information, quand au moment prcis o j'ai appris la fuite de Monsieur Zine El Abidine BEN ALI (ex-prsident de la Tunisie) le 14 janvier 2011 les juifistes ont tout de suite fait rebooter trois fois de suite mon ordinateur (ils font rebooter distance mon ordinateur, par la suite quand je le refaits redmarrer et quand je recommence l'utiliser pour une quelconque tche alors ils le font nouveau rebooter ...).

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Depuis le dbut de mon massacre jusqu' nos jours.

OBJECTIFS: M'embter, tre prt en temps rel stopper et entraver toute action pouvant leur nuire, disposer et consulter toutes les donnes se trouvant sur les moyens de stockage attachs mes ordinateurs (disque dur ...) (parfois via le systme "mind control" il s'amusent me rappeler l'emplacement sur mon disque dur d'un fichier que je suis entrain de chercher), ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Un degr de libert de plus perdu, sentiment d'encerclement et d'une bestialit sans aucune mesure, ...

REMARQUES: Bien videmment j'ignore les moyens pour parvenir ces atteintes mes ordinateurs. Est-ce hardware? Est-ce software? Est-ce autre chose ( distance...)? Sachant que toute tentative de recherche de ma part sera vaine car mes dmarches seront ncessairement biaiss par le systme "mind control" par lequel ces criminels me contrlent distance. Au-del du systme "mind control" ces extrmistes usent de moyens hautement high-tech.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 23/10/2012.









2012-12-25, 21:24   : 40
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N39 : Grves de la Faim.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N39 : Grves de la Faim.
=============================================
TORTURES - N39
(v.: 1.01)


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Grves de la Faim.

AUTEURS: Juifistes (indirectement).

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: En France, deux reprises, face aux incroyables atteintes portes ma personne, face l'effacement et l'crasement du pays de droit par les juifistes qui usent d'une totalitaire raison d'Etat et d'un trs sophistiqu systme "mind control" dans la cadre de mes affaires, j'ai effectu 2 grves de la faim. Je ne m'alimentais plus mais je consommais des jus de fruit car il faut savoir que je suis compltement isol et personne ne pouvait me soutenir au moins en relayant la communication propos de mon cas, j'tais oblig d'avoir quelques petites forces pour poursuivre des vaines procdures judiciaires et de communiquer (internet...) propos de mon cas. La premire grve de la faim a dur 75 jours (le dlai est long, il dpasse le dlai de la mort pour une dure grve de la faim, cela s'explique par les jus de fruit que j'ai t oblig de consommer), elle a eu lieu du 19/08/2002 au 03/11/2002, et mon poids est pass de 63 kg 49 kg. La deuxime grve de la faim a dur 49 jours, elle a eu lieu du 21/01/2003 au 11/03/2003. Lors de ces deux grves de la faim les criminels juifistes se sont dchains contre ma personne, ils ont accentu les atteintes me visant ... Voir le sang de sa victime couler ne fait que booster le juifiste dans son aveugle criminalit; quand vous comprenez ceci alors vous avez fait un petit pas dans le chemin de la comprhension de l'ahurissante mentalit du juifiste.

LIEUX: France.

FREQUENCES: 2.

OBJECTIFS: Les juifistes comme des chiens enrags ne lchent point leur victime, ils essaient de me pousser vers toutes sortes de situations pouvant me nuire dans l'objectif de m'liminer tout en faisant croire que c'est le rsultat de mes prtendus troubles psychiatriques et qu'ils sont bien videmment des ternels innocents.

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Dgradation de la sant et affaiblissements.

REMARQUES: Avec toutes les communications que j'ai pu faire, entre autres via l'internet, les juifistes ont empch travers le system "mind control" par exemple des journalistes et des mdias au moins s'interroger propos de mon cas. D'une faon gnrale Il semble qu'il existe des journalistes en France qui savent propos des atteintes que me portent les juifistes mais ils n'osent rien entreprendre par peur des juifistes.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 24/10/2012.









2012-12-25, 21:25   : 41
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N40 : Simulation des picotements dans les yeux et des larmes lors d'pluchag

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N40 : Simulation des picotements dans les yeux et des larmes lors d'pluchage d'oignons.
=============================================
TORTURES - N40


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Simulation des picotements dans les yeux et des larmes lors d'pluchage d'oignons.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Il est bien connu qu'plucher des oignons peut parfois produire des dsagrables picotements au niveau des yeux et faire couler des larmes cause d'un gaz qui se dgage lors de l'pluchage. C'est un phnomne naturel. Avec le systme "mind control" les juifistes ont essay parfois de m'embter en ralisant des simulations mes dpens de ce phnomne : picotements et larmes aux yeux. Dans ce genre de situations, au-del des informations que les juifistes insrent souvent au niveau de mon esprit titre de commentaires relatifs mes constats propos de leurs agissements, j'indique que dans ces cas prendre des prcautions (se protger les yeux avec des lunettes, bien loigner sa tte, ...) ne servent rien devant l'audacieuse imbcilit de ces drangeurs. Comme il a t tant de fois prcis : via le systme "mind control" il est possible de produire distance toutes sortes de sensations ou d'effets au niveau de l'organisme, le systme "mind control" se base sur l'lectricit ( trs faible intensit) existante au niveau du cerveau et son rayonnement soit pour lire distance les informations en cours de traitement au niveau du cerveau soit pour crire distance des informations en gnrant au niveau des zones du cerveau l'lectricit voulue composant les sensations ou les faits qu'on tente de produire au niveau du cerveau. A travers d'autres textes j'ai dj dnonc des agissements similaires bass sur des sensations produites distance via le systme "mind control (voir les textes : TORTURES - N16 , TORTURES - N20 ,et TORTURES - N22 ...).

LIEUX: Tunisie.

FREQUENCES: Environ une vingtaine de fois.

OBJECTIFS: Me faire souffrir, me harceler, me perturber et m'nerver, faire rjouir le juifiste voyant les larmes dans les yeux de sa victime, tenter de mlanger le faux (simulation) avec du vrai (un phnomne pouvant parfois se reproduire naturellement), ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Comme tant peuvent le savoir cela consiste en des dsagrables picotements au niveau des yeux et des larmes coulantes.

REMARQUES: Face ces viles mesquineries juifistes j'essaie de demeurer imperturbable et cela ne change en rien l'accomplissement par ma part des tches occasionnelles (plucher des oignons...) que je suis susceptible de raliser.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 25/10/2012.









2012-12-26, 21:53   : 42
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N41 : Suppression de mes Correspondances.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N41 : Suppression de mes Correspondances.
=============================================
TORTURES - N41


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Suppression de mes Correspondances.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Mentale ou Psychique.

DESCRIPTIONS: Les juifistes ont bel et bien supprims mes correspondances quand cela tait ncessaire leurs intrts du moment. Ces correspondances taient de tous types : lettres simples, lettres recommandes, actes d'huissier, courriers lectroniques, ... Malgr les preuves, malgr la frquence, malgr mes quelques plaintes judiciaires visant entre autres ces faits, vu l'effacement du pays de droit et l'annihilation de toute justice (privation d'impartial avocat, contrle avec le systme "mind control" des juges, ...) dans le cadre de mes plaintes judiciaires qui taient susceptibles de conduire un certain nombre de juifistes en prison, j'ai t rduit dans un certain nombre de cas acheminer mes propres courriers directement aux personnes ou services destinataires ( justice, prsident de la rpublique, ministres, ...) en les remettant en main propre. A travers mes prcdents textes j'ai dj au moins lors de deux cas signal la suppression de mes correspondances (voir le texte : TORTURES - N34).

LIEUX: surtout en France et moins en Tunisie.

FREQUENCES: Approximativement au moins une vingtaine de fois.

OBJECTIFS: Suivant le contenu de la correspondance supprime servir les intrts des juifistes.

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Aveugle pitinement de mes liberts, croulement encore plus du pays de droit dans le cadre de mes affaires, ncessits d'assurer quand c'est possible et ncessaire l'acheminement de mon courrier moi-mme via mes moyens et directement aux destinataires, aboutir encore plus la comprhension du fait que les juifistes sont des sortes de terroristes qui prennent en otage des Etats, ...

REMARQUES: Les services spciaux et les polices secrtes sont gnralement bien connues pour les faits d'espionnage des correspondances en catimini. Dans le cadre des situations que je dnonce il s'agit d'actes de loin bien audacieux puisqu'il s'agit tout simplement de suppression de correspondances. Cela dit, je prcise que les juifistes ne suppriment pas toutes mes correspondances depuis des annes, les mfaits n'ont eu lieu que lors d'un certain nombre d'occasions.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 27/10/2012.









2012-12-26, 21:54   : 43
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N42 : Pseudo-empoisonnements.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N42 : Pseudo-empoisonnements.
=============================================
TORTURES - N42


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Pseudo-empoisonnements.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique.

DESCRIPTIONS: Du 11/02/1999 au 11/03/1999 les juifistes ont t les instigateurs, entre autres via le systme "mind control", de mon internement psychiatrique Sainte-Anne, qui est un hpital psychiatrique se situant Paris en France (voir les textes : TORTURES - N28 ,et TORTURES - N36). Lors de cet internement psychiatrique d'un mois des substances psychotropes m'ont t administr ce qui a rduit mes capacits mentales et physiques, ce qui a aussi induit des douleurs au moins au niveau du cerveau, et ce qui m'a transform en un apathique zombi. Ces atteintes ma sant et mon quilibre se sont poursuivi travers des squelles le long au minimum 4 mois aprs cet internement psychiatrique. Tous ces faits commis en France constituent des pseudo-empoisonnements effectus aux dpens d'une personne en bonne sant qu'on a cherch quasi liminer au minimum lors d'une priode de 5 mois. Les juifistes m'ont empch, malgr mme des procdures lgales, de consulter les dossiers psychiatriques fabriqu ces occasions par les juifistes travers le systme "mind control".

En Tunisie, quips du systme "mind control", visant bien videmment aprs prparations chafauder mes dpens un dossier psychiatrique corroborant des agissements similaires effectus en France, ils ont logiquement instigu mon internement psychiatrique lors de la priode du 15/01/2007 au 01/02/2007 au sein de l'hpital psychiatrique "El Raazi" situ en Manouba en Tunisie (voir les textes : TORTURES - N28 ,et TORTURES - N36). Lors de cet deuxime internement psychiatrique d'un demi mois en Tunisie des substances psychotropes m'ont t administr, d'autres substances psychotropes m'ont t aussi administr aprs ma sortie de l'hpital le long au minimum deux annes, tous ces faits ont rduit mes capacits mentales et physiques, ont aussi induit des douleurs au moins au niveau du cerveau, et m'ont transform le long au minimum de deux annes en un apathique zombi. Tous ces faits commis en Tunisie constituent des pseudo-empoisonnements effectus aux dpens d'une personne en bonne sant qu'on a cherch quasi liminer au minimum lors d'une priode de deux annes. A signaler au passage qu'en Tunisie on a tout fait pour occulter la raison avance pour se permettre cet internement psychiatrique qui a plus que bouscul les lois et les juridictions tunisiennes; ce jour j'ignore les couvertures mises en uvre par les criminels juifistes.

A plusieurs rptes occasions, travers directement les effets produits via le systme "mind control", les juifistes ont port ponctuellement des atteintes des zones de mon cerveau en affaiblissant par exemple mes capacits mentales ou mes aptitudes physiques ou en produisant des comportements en inadquation avec ceux d'une personne saine.

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: 2 cas importants et plusieurs autres cas de gravits infrieures.

OBJECTIFS: Dtruire mon cerveau qui est suprieur celui des juifistes, m'ter la raison car ils jalousent mes comptences d'ingnieur (ils veulent soit m'exploiter directement soit s'accaparer de mes innovations), se dbarrasser de ma personne car lgalement plusieurs juifistes auraient t depuis longtemps envoys en prison suite mes plaintes judiciaires, amoindrir mes capacits mentales car je suis incorruptible (refus de leurs promesses ...), ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Qu'est-ce plus grave pour un vivant en bonne sant que de tenter de lui saboter et d'annihiler son cerveau via des pseudo-empoisonnements? C'est le summum de le torture et le degr le plus bas de la lchet. Lors des ces priodes j'ai normment souffert.

REMARQUES: Il s'agit d'une typique criminalit pour laquelle la ligne des malfaiteurs juifistes est bien connue..


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 28/10/2012.









2012-12-26, 21:55   : 44
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N43 : Atteintes ma libert d'exercice du culte.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N43 : Atteintes ma libert d'exercice du culte.
=============================================
TORTURES - N43


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage d'un systme de type "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.



"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Atteintes ma libert d'exercice du culte.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Mentale ou Psychique.

DESCRIPTIONS: Les juifistes me traquent partout, des Mosques de France et de Tunisie n'ont pas chapp au sacrilge dans le cadre des atteintes soit me visant plus particulirement soit ciblant les musulmans plus gnralement quand je me suis rfugi aux seins de ces lieux sacrs. Est-ce que vous pouvez imaginer ce que des haineux juifistes sont capables d'effectuer aux dpens des musulmans au sein des lieux de culte soit secrtement travers de trs sophistiqus systmes d'espionnage (systme "mind control" ...) soit ouvertement au nom par exemple de l'tat franais que pitinent les juifistes? La liste de ces atteintes, commises en partie travers le systme "mind control", est assez longue, je ne vais citer brivement que certaines qui me viennent sans grands efforts la mmoire :
- au dbut quand j'ai commenc en France frquenter les Mosques les juifistes, qui taient cette poque entrain de tout faire pour aboutir ma clochardisation, ont tout fait en me crant des problmes pour me faire refouler et jecter d'un certain nombre de Mosques de Paris ou je me rfugiais.
- les juifistes en faisant usage de tous les bassesses et les subterfuges ont tout fait de crer des problmes et des brouilles entre ma personne et des Imams, et des responsables au sein des Mosques, et des fidles ... Tant de personnes au sein de la Grande Mosque de Paris sont tmoins de ces faits.
- Tout en rappelant la mise en uvre du systme "mind control" les juifistes en faussant ma concentration chahutent l'extrme de la faon la plus odieuse mes prires en altrant mes penses, en voquant tous sortes de commentaires, en distillant toutes sortes d'obscnits, ...
- Les juifistes m'ont port, surtout (ou dans le quasi totalit des cas) en Tunisie, un nombre incalculable d'atteintes sexuelles physiques ( travers le systme "mind control") au moment ou j'effectue mes prires (les atteintes sexuelles seront dtailles dans le futur travers d'autres textes).
- Les juifistes m'ont empch d'apprendre par cur le Coran en chahutant mon esprit et en distillant des obscnits.
- Les juifistes ont instigu en France des violences physiques mon encontre dans les salles de prire travers des fidles (contrls travers le systme "mind control") (voir le texte : TORTURES - N14).
- A des poques les juifistes ont exig des fidles mon boycott (voir le texte : TORTURES - N31).
- Bien videmment les juifistes mettent tout en uvre pour altrer mes rapports avec les fidles, pour les empcher de comprendre mon affaire avec les juifistes, pour m'isoler d'eux, pour me salir auprs d'eux, ...
- Les juifistes travers tant d'atteintes portes l'Islam et aux musulmans visent assez frquemment la moquerie de cette religion et de ses fidles.
- Tant de fois les juifistes ont fait modifier et influer les textes des prches du vendredi ou les discours religieux en fonction de leurs vilenies du moment.
- Les juifistes en France ont mme fait loigner ou virer des Imams et des fidles des Mosques de France ...
- ...

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Incalculable.

OBJECTIFS: m'isoler, me priver de soutiens, me priver de forces spirituelles, haine de l'Islam et des musulmans, me dfier, ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Mesure d'un aspect des atteintes portes la communaut musulmane de France, alerte dfense de mes croyances face aux ennemis de l'humanit, peines et sacrifices pour pouvoir exercer ma religion dans des conditions trs limites, meilleure comprhension de l'Islam et de ses grandes vrits (y compris par rapport aux juifistes) et des vrits socio-politiques concernant l'Islam, ...

REMARQUES: C'est en mai 2000 que j'ai dbut ma frquentation des Mosques et que j'ai commenc effectuer des prires.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 29/10/2012.









2012-12-26, 21:56   : 45
khedira
 
Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N44 : Exclusions et Expulsions.

Khedira/Juifistes : H.B.R.C. : Tortures - N44 : Exclusions et Expulsions.
=============================================
TORTURES - N44


Il s'agit de la description d'un fait de torture rentrant dans le cadre d'un ensemble d'actes d'atrocits et de barbaries commis mes dpens par les juifistes (ou sous leur instigation), plus particulirement franais, le long de trs longues annes en faisant principalement usage du systme "Mind Control" (systme HBRC). Ces faits relats ne sont qu'une part de la vrit, car la ralit dpasse toute imagination, les juifistes sont les tres les plus criminels et les plus abjects qui puisse exister sur terre, toutes les dnonciations qu'on peut lire ici et l-bas propos des juifistes sont bien incompltes pour expliquer ce que c'est un juifiste. De plus, les crimes commis dans le cadre de mon affaire dpassent toute imagination, sont en bonne partie indits, et ceux qui auront la chance de croire ou de saisir le sens de leur authenticit pourront comprendre la corruption que sment de nos jours les juifistes sur terre ainsi que leur lvation dans le domaine de tout ce qui est crime.


"DEBUT:"


ELEMENTS D'UN TYPE D'ACTE DE TORTURE



INTITULE ou REFERENCE: Exclusions et Expulsions.

AUTEURS: Juifistes.

TYPE: Torture Physique, et Mentale ou Psychique.

DESCRIPTIONS: Sous l'instigation des juifistes usant du systme "mind control", essentiellement en France, sous toutes formes de fausses excuses et parfois via la force, au-del des frquentes menaces, j'ai t exclu et expuls de tant d'endroits : Mosques, Palais de Justice, appartement de rsidence, maison familiale, magasins, htels, pays (France), moyens de transport, bureau de poste, cybercafs, services de messagerie lectronique, ...

LIEUX: France et Tunisie.

FREQUENCES: Environ une vingtaine de fois.

OBJECTIFS: M'isoler pour faciliter mon massacre, me harceler, me priver de tout soutien, me priver de toute tranquillit, empcher les gens de comprendre l'tendu de la criminalit des malins juifistes qui travers les mdias et autres mises en scne font croire qu'ils sont des sempiternelles victimes, ...

MASQUAGES: Pour tenter de contrer et discrditer cette dnonciation les juifistes, munis du systme "mind control", essaient vraisemblablement secrtement de faire imposer aux crdules que je souffre de troubles psychiatriques comme ils ne cessent d'investir dans cette direction (internements psychiatriques...), ou ils essaient de tenter de faire croire que je suis un anti-smite comme tant de musulmans dont ils massacrent malignement travers le monde les semblables en grande quantit (des centaines de milliers ou plus juste encore des millions) depuis des longues dcennies travers des pays dits dvelopps qu'occupent et pitinent ces criminels juifistes, ...

DOULEURS ET INCIDENCES: Mfiances, tre sur le qui-vive, et toutes les consquences imaginables.

REMARQUES: Il s'agit d'une certaine manire d'une criminalit avec un sceau bien juifiste.


":FIN."



Tous les commentaires, remarques, et interrogations sont les bienvenues.


Adel Ben Hassine Ben Abdel Kader KHEDIRA,
Ingnieur en tlcommunications,
la date du 30/10/2012.










(Tags)
h.b.r.c., khedira/juifistes, tortures

« | »



15:14

ء
...


2006-2020 www.djelfa.info - (. . )

Powered by vBulletin .Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc