Home | Djelfa News | Colère des citoyens contre la liste des bénéficiaires de logement

Colère des citoyens contre la liste des bénéficiaires de logement

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Colère des citoyens contre la liste des bénéficiaires de logement

Dans leur avancée vers l’intérieur de la daïra, les protestataires, qui ont démoli le portail d’entrée, n’ont pu cependant atteindre le bloc administratif où se trouvaient déjà quelques membres de la commission d’attribution...

La liste des 650 bénéficiaires, affichée l’avant-veille, a donné lieu à un mouvement de contestation d’une rare intensité à l’intérieur et aux abords du siège de la daïra de Djelfa. Plus de 300 hommes et femmes de tous âges s’y sont rassemblés pour exprimer leur mécontentement.

Près de 230 d’entre eux estiment avoir été éliminés à tort de cette liste par la commission de recours, alors qu’un contrôle réglementaire a été effectué par les organismes (agence foncière, la conservation foncière, l’OPGI, la CNEP, la CASNOS etc.) chargés de vérifier la situation du postulant. Les autres protestent car ils n’ont carrément pas été retenus au départ par la commission d’attribution des logements sociaux.

Dans leur avancée vers l’intérieur de la daïra, les protestataires, qui ont démoli le portail d’entrée, n’ont pu cependant atteindre le bloc administratif où se trouvaient déjà quelques membres de la commission d’attribution convoqués en urgence par le chef de daïra. Comme d’habitude, c’est la police, venue en renfort, qui a maîtrisé cette manifestation en quadrillant les alentours et en occupant l’édifice administratif, toutefois sans charger. Au fil des heures, les rangs de la contestation grossissaient au point de ne plus pouvoir faire le compte !

Et ce, jusqu’au moment où le président de l’APC de Djelfa, ait accouru pour tempérer les ardeurs et étudier les possibilités de sortir de la crise avec le chef de daïra, de par sa qualité de président de la commission d’attribution, bien qu’il n’ait aucune responsabilité sur la sélection des bénéficiaires car venant tout juste d’être installé dans ses fonctions. A propos de critères de choix, les accusations et reproches de toute nature ont fusé de partout, de cette masse humaine agglutinée à l’extérieur et à l’intérieur de la daïra. Beaucoup brandissaient leur reçu de dépôt de dossier ; El Watan a pu noter que certains numéros sont « anciens ».

N’ayant pu parvenir jusqu’à la cellule instituée in fine pour prendre en charge les doléances des intéressés et étouffer le mouvement de colère, le maire, que nous avons contacté par téléphone, nous a déclaré : « Nous allons procéder d’abord à l’inscription de toutes les réclamations et s’atteler ensuite à une étude approfondie au cas par cas, mais sans dire que tout le monde en sera satisfait. » A noter que la demande en matière de logement à Djelfa culmine à 30 000 cas !

lectures : 4522

Subscribe to comments feed Commentaires (1 posté)

avatar
gitman 23/12/2008 00:00:17
salam
hadja 3adiya yeddouha les ma3andhoumeche hakke fiha
we hna bladena baina lina we lel ghriba rakoume ta3rfou !!!!!!!!!!!!!!
ye3iche fiha les khatiha
we nhare ykoune kaine rejale fe djelfa goulouli neji nahdare fiha
salam
total: 1 | Affiché: 1 - 1

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

webadmin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

logements sociaux

Estimez cet article

0