Home | Culture | Fondation "Sidi nail"

Fondation "Sidi nail"

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Fondation  "Sidi nail"

 Voila donc une maison qui, avant même d’ouvrir a fait trembler plus d’un. Cette fondation devrait être   la depuis longtemps  et particulièrement dans cette partie de l’Algérie qui a connu les affres de la misère et les vicissitudes de la guerre et l’oubli.

C’est un passage obligé, les peuples qui se sont développés c’est les peuples disciplinés qui ont su s’organisés dans un cadre social, légal, correct et chaque idée, chaque mouvement, chaque geste se doit d’avoir son association et activer en plein jour aux sus et à la vue de tout le monde.  

Nous avons des objectifs clairs et nos aspirations  légitimes sont portées par tout le monde. Le fait de nous organiser ne devrait terrifier personne, au contraire, les encourager à applaudir et à faire de même car notre maison est de verre et nous n’avons rien à cacher.

Depuis l’annonciation  de la naissance de la Fondation et du lieu de son siège  à Alger « Kouba » qui lui donne le caractère National, les langues se sont tues. Nous ne voulons pas confisquer  l’histoire, loin de la, nous voulons au contraire, nous libérer du carcan serré et des faux clichés dans lesquels on nous a enfermés et nous élever vers notre place véritable dans l’histoire. Nous ne souffrons nullement de crise identitaire, la preuve en n’est que nos enfants dés leur jeune âges apprennent leur Généalogie. L’histoire, le passé glorieux de nos pères, la mémoire ont toujours pris beaucoup d’importance chez nous. Notre projet est bénéfique à plus d’un titre. Nous avons une vision unie de l’Algérie et nous voulons vivre le « Roman national »  ensemble, incarné dans le projet de notre fondation « SIDI NAIL » et si nous avons choisis pour cette tribune la présentation de « maison » c’est que nous ne  voulons pas mettre notre projet dans des bureaux mais sous la tente de SIDI  NAIL pour bénéficier de sa ligne de conduite.

Sur un autre plan, au-delà du problème  de contenu – que va-t-on  mettre dans cette vitrine- car cette fondation, qu’on le veuille ou pas est très attendue et l’histoire national qu’on revendique est remplis de ses Sagas. Il faut donc reconnaitre le caractère toujours positif de cette histoire et des multiples résistances et insurrections contre les envahisseurs.  Commençons d’abord par dénoncer l’œuvre destructrice du colonialisme et ses « compagnes de désinformations » contre ce peuple fier et indomptable. ….

Je me réjouis de savoir que déjà, des milliers de jeunes, entre 20 et  30 ans, adhérent à l’idée et que nombre d’entre eux écrivent ou créent des blogs.  D’ailleurs il ya  encore plus de discussion sur l’éventualité d’une nouvelle chaine de télévision  de SIDI NAIL et de son journal. Beaucoup on suggéré des films documentaires de l’histoire. C’est comme même une partie importante de l’Algérie  que  de parler de « BER SIDI NAIL » et les jeunes continuent à être enthousiastes. Alors il faudra qu’on réfléchit plus à son continu et c’est ainsi qu’on pourra offrir à l’Algérie de demain, un espace de qualité et de liberté  qui sera le relais des générations futures et leur développement  dans le cadre pieux, honnête de partage et de solidarité qui sont la ligne de conduite de SIDI NAIL…

lectures : 2841

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

Chouiha Abderrahmane Chouiha Abderrahmane

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

Sidi Naïl, fondation sidi nail

Estimez cet article

0