Home | Tourisme | Benmessaoud affirme que Djelfa est un pôle touristique d’excellence

Benmessaoud affirme que Djelfa est un pôle touristique d’excellence

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Benmessaoud affirme que Djelfa est un pôle touristique d’excellence

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé, mardi à Djelfa, que la wilaya est un "pôle touristique d’excellence" et à sa place sur la carte touristique nationale.

"La wilaya de Djelfa a sa place sur la carte touristique nationale", a indiqué le ministre en marge d’une visite de travail dans la région, soulignant son intégration au titre du Plan national de développement du tourisme en tant que pôle régional englobant nombre de wilayas, et ce au vu de son potentiel naturel (entre paysages enchanteurs et forêts), et la disponibilité en son sein de zones thermales, outre sa richesse cultuelle, a ajouté M. Benmessaoud.

Le ministre, qui avait visité nombre de projets d’investissement dédiés au tourisme thermal, s’est notamment rendu à la source thermale de la commune de Charef, à 50 km à l’Ouest de Djelfa, où il a signalé l’existence, dans la région, de "trois sites thermaux" qui doivent être impérativement exploités pour "encourager cette forme de tourisme", a-t-il souligné.

Ceci d’autant plus que la wilaya s’apprête, a-t-il dit à ce propos, à réceptionner deux projets dans ce domaine "dans les prochains mois", ajoutés à un nombre de contrats de concession accordés pour cette forme de tourisme.

Toujours dans la commune de Charef, M. Benmessaoud a visité une exposition artisanale abritée par une tente traditionnelle, où lui a été présenté un exposé sur les Plans d’aménagement touristique des zones d’expansion touristique de Hammam Charef , de la source El Mesrane de Hassi Bahbah et la forêt Sin Elba.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a entamé sa visite par l'inspection du chantier d’un hôtel 4 étoiles en réalisation, au chef lieu de wilaya, un investissement privé dont il est attendu le renforcement, en lits supplémentaires, des capacités d’accueil de la wilaya.

Un autre investissement privé, représenté par un projet de réalisation d’un espace récréatif, à la forêt Sin Elba (à 5 km au l’Ouest de Djelfa), a fait l'objet également d'une visite du ministre. Sur place M. Benmessaoud a salué ce genre d’initiatives "que l’on se doit d’exploiter pour faire de la forêt un espace de villégiature pour les familles et pour les amoureux de la nature". Sachant que cette forêt fait partie du barrage vert datant d’une quarantaine d’années.

Auparavant, le ministre s’était rendu à la Zaouia "Si Mohamed Rebih" de Medjbara (30 km au sud de Djelfa). En prenant part à une Halaqua pour la récitation du Coran, en compagnie du Cheikh de la Zaouia et de ses élèves, il a loué le rôle de ce type de structures dans l’enseignement du Coran.

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite à Djelfa, M. Benmessaoud a annoncé la réception attendue, en perspective de la saison estivale 2018, de 60 hôtels d’une capacité d’accueil de 5000 lits.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a clos sa visite dans la wilaya par l'inspection d’un chantier de réalisation d’un village de vacances à Hammam Charef, avant d'inspecter la station thermale de la même ville, exploitée par un privé, puis la distribution de contrats de concession au profit de promoteurs de projets touristiques, agrées par son ministère.

 

 

 

lectures : 327

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

admin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, tourisme thermal, source thermale de Charef, forêt senalba, Hammam Charef

Estimez cet article

0