Home | Steppe News | Le nouveau tronçon Hassi Bahbah-Djelfa fermé pour travaux jusqu’au 15 août

Le nouveau tronçon Hassi Bahbah-Djelfa fermé pour travaux jusqu’au 15 août

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le nouveau tronçon Hassi Bahbah-Djelfa fermé pour travaux jusqu’au 15 août

Et pourtant, la réalisation et la modernisation du réseau routier de la wilaya de Djelfa vont bon train. 87% des prévisions sont réalisés. Parmi ces routes, il y a 54 km reliant Hassi Bahbah au chef-lieu de wilaya qui viennent d’être livrés aux usagers, sauf qu’entre les deux voies, il n’y a toujours pas de glissières, et certains usagers plus pressés que ceux qui les précèdent pensent être plus intelligents que le reste des automobilistes et s’engagent sur la voie inverse. L’accident devient inéluctable et les pertes en vies humaines aussi, le bilan peut être considéré lourd, car, en 72 heures, ce sont 3 morts et une vingtaine de blessés qui ont été comptabilisés.
L’excès de vitesse sur des routes neuves dont le gravier de répandage ne s’est toujours pas fixé, ce qui en est aussi la cause principale de cette hécatombe. Nous avons pris contact avec M. Mohamed Mansour Khalil, représentant de la Direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa : «Effectivement, la RN 1 est fréquentée quotidiennement par 9 000 véhicules, dont 40% en poids lourd, et ce, à défaut de voie ferrée vers le sud.
Cette fréquentation altère et use la route, d’une part, et crée des bouchons, d’autre part, surtout dans les reliefs accidentés,en flancs de montagne. Concernant le tronçon de Hassi Bahbah, effectivement, nous venons de fermer le tronçon pour entreprendre de nouveaux travaux d’enrobé à chaud sur
50 km et réaliser des glissières en béton qui sépareront les deux routes. Nous installons, nécessairement, quatre chantiers, d’ailleurs les entreprises sont sur place depuis jeudi passé, nous livrerons la route finie au plus tard le 15 août. Si avec deux ouvrages d’art et la trémie d’Aïn Maâbed, et ce, en plus de l’éclairage sur 22 km, d’ici là, nous demandons aux usagers d’être patients, vigilants et prudents, et de s’en tenir aux signalisations. C’est pour eux que nous travaillons, une gêne conjoncturelle se transformera par le confort de demain.
Certes, la route comme toutes les routes d’ailleurs ne pardonne pas, en cas d’excès de vitesse et de non-respect du code de la route.»

lectures : 8748

Subscribe to comments feed Commentaires (1 posté)

avatar
ahmed 26/09/2008 12:03:57
le mur entre les deux voies a fait quelques problemes aux compagnards les residants au nord de la route nationale ne peuvent plut au sud pour des motifs vitales et obligatoires apporter de l'eau et du bois ou pastoration de leurs troupeaux.
il est obligé de laisser au moin des passages au prés des rassemblements .
total: 1 | Affiché: 1 - 1

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

admin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

Hassi Bahbah, direction des travaux publics

Estimez cet article

0