Home | Djelfa News | Le Désastre de l'enseignement dans la Wilaya de Djelfa

Le Désastre de l'enseignement dans la Wilaya de Djelfa

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le Désastre de l'enseignement dans la Wilaya de Djelfa

Ayant su qu'une étude sous forme de lettre ouverte relative aux fâcheux résultats dans le primaires le moyens et le secondaires a été adressée à plusieurs personnalités de la Wilaya de Djelfa par son auteur Mr Moumen Ahmed en sa qualité de parent d'élève. 

                     Par conséquent  après lecture approfondie nous avons jugé utile de la diffuser vu l'intérêt qu'elle comporte. Son auteur est un militant connu depuis des années pour ses préoccupations quant à l'enseignement de qualité dans notre Wilaya..

                     Cette lettre qui devrait donner la chair de poule aux membres des associations de parents d'élèves, et à tous les adeptes de l'orthodoxie intellectuelle. Cette analyse percutante sur la situation de l'enseignement et de l'emploi est digne d'être lue. Remercions son  auteur d'avoir inauguré cet espace d'échange de suggestions, de faire part d'expérience positives…..de critiques constrictives …..Toutes les propositions pratiques seront les bienvenues.

                  Mr Moumen a fait remarquer aux lecteurs qu'il est insensé que nos écoles continuent de fournir un enseignement sans qualité, par manque de structures et de personnel qualifié. L'auteur cite beaucoup d'exemples susceptibles de changer potentiellement les données .Il parle du model chinois, il vante les actions des associations de parent d'élèves dans quelques Wilayas du Pays. 

                  L'auteur a su et pu diagnostiquer les répercussions lamentables et désastreuses de la mésaventure des épreuves du Bac de 2007. il est vrai que cette calamité n'a épargné personne les élèves en premier qu'il soient au primaire, au moyen ou au secondaire, les enseignants intègres souffrent depuis cette mascarade de la honte. Beaucoup de  parents véhiculent leur peine en silence. Mr Moumen demande à tous les hommes et à toutes les femmes libres, qui ont subi la même affliction de l'accompagner dans la recherche de la vérité.   

                     Les résultats du bac sont alarmants et il parait qu'on s'y habitue. Nos enfants, nos frères et sœurs  méritent toutes notre attention et ils peuvent mieux faire. La compétence de nos enseignants n'est pas des moindres. Dés l'avènement de la démocratie de l'enseignement dans notre très chère Algérie. Qui peut prétendre que l'école n'a pas été sienne et qu'elle n'est pas ou ne sera pas celle de ses enfants, de ses petits enfants ?

                    Oeuvrons tous pour le changement chacun là ou il est, selon son statut, ses moyens, ici, en dehors de la Wilaya et même à l'étranger;  Djelfa a besoin de tous ses enfants natifs, originaires,  et de tous les hommes et les femmes qui lui sont attachés par alliance ou consensus. Cultivons le souci de la qualité. Commencez  par apporter votre contribution tout de suite.

                    Cette Ecole Accepterait-on de la voir souffrante et défaillante, tout en sachant que c'est en son sein que nos enfants acquièrent connaissance et éducation. Et que c'est là ou doit s'épanouir la personnalité de citoyenneté  

                     Donnons donc à nos établissements primaires moyens et secondaires, les moyens du véritable plein succès, l'appui moral, et matériel qui permettra d'assurer plus de discipline, une éducation exemplaire, un rendement meilleur. Réagissez, intervenez, apportez des solutions Merci Beaucoup.

Pour télécharger l'intégralité de la Lettre (Fr en format PDF)- Cliquez ici

Pour télécharger l'intégralité de la Lettre (Ar - en format PDF)- Cliquez ici

 

lectures : 7044

Subscribe to comments feed Commentaires (4 posté)

avatar
omar idris 29/08/2009 23:36:38
C'est dommage qu'il n y a pas de Djelfaouis qui encouragent les initiatives comme ça. J'ai vu qu'ils veulent décourager Le monsieur qui a eu le cœur et la confiance de faire appel aux personnes inquiètes pour l'avenir scolaire de nos frères et sœurs.
Moi je suis originaire et je vie à Alger. Dans ma grande famille à Ain oussera les jeunes filles et les garçons ne parlent pas et ne comprennent pas le français.
avatar
tewfikhouari 10/04/2010 21:25:46
Comment voulez vous que nos enfants reussissent du moment qsue les responsables dans la wiaya de Djelfa sont tous a la recherche du gain facile, coruption, fraude et detournement????
avatar
chaumette 11/05/2010 13:43:21
Bonjour
Salam
Je suis Français musulman, enseignant en français, je souhaite enseigner à Djelfa, où je me rends fin septembre pour me marier.
Si quelqu'un peut m'aider, me donner des pistes, des conseils :
chaumette.laurent@gmail.com

Merci !

Je sais bien m'adapter au français langue étrangère (7 ans d'expérience), peux donner des cours à domicile, suis peu exigeant pour la rémunération.
Salam.
avatar
klm 17/07/2010 22:17:11
tout le monde connait mouman ,mais pourquoi sa manifestation et son emmrgence seulement maintenant ,si ahmed je ne sais pas ce que vous avez derriere la tete mais il est trop tard et le coup est partit
regardons nous dans une miroir et dites à nous meme que la barre de direction n'est plus dans nos mains et que ca fait un bout de temps que nous somme (shunté) (courcircuité)dirigés et canalisés,je sais ce que vous pensez et ce que vous allez dire mais moi aussi c'est la meme pensée. avec toute ma consideration si ahmed
total: 4 | Affiché: 1 - 4

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

admin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

0