Home | Djelfa News | Un camionneur zélé bloque plus de 20 000 personnes dans la neige

Un camionneur zélé bloque plus de 20 000 personnes dans la neige

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Un camionneur zélé bloque plus de 20 000 personnes dans la neige

Le bulletin météo spécial prévisionnel a été en deçà de la réalité. Il est vrai que ce ne sont que des prévisions et on évite généralement d’être alarmiste pour éviter  les dérapages possibles. Sauf que ce mercredi la nature a suivi son cours normal en évitant de contredire l’Office national de la météorologie.

neige
Elle a fait un peu plus. Sa sérénité n’a pas convaincu les téméraires parmi les voyageurs. Sur la RN01, ces voyageurs habitués au pire sur le col de Benchicao l’ont trouvé ouvert et fluide à la circulation. Ils ont donc été encouragés à continuer leur voyage vers le sud. Il est vrai aussi que ce n’est pas le fait du hasard que la route soit dégagée de la neige. Dans la réalité, la réhabilitation des maisons cantonnières et la dotation des wilayas d’engins chasse-neige en sont les principaux acteurs de l’amélioration des conditions des voyageurs. Mais il arrive parfois que les conducteurs de véhicules, surtout lourds, fassent des leurs et causent des torts parfois importants au reste des usagers de la route. Et c’est cela ce qui s’est passé un peu plus loin que le col des Caravanes à la sortie sud de la ville de Djelfa sur la RN 1. Un camionneur zélé, malgré l’avertissement de la gendarmerie, s’est aventuré sans toutefois respecter les règles de conduite.
 
 
neige 
Dans un virage dangereux, il dérape et se retourne su lui-même bloquant la route sur toute sa largeur, d’un côté la falaise et de l’autre la montagne, donc aucune possibilité d’évitement. Bien plus, les voitures et autres véhicules lourds venant de par et d’autre créant des bouchons allant jusqu’à six ou sept kilomètres sur quatre à cinq files rendant toute intervention de dépannage impossible. Encore mieux, le barrage de gendarmerie installé pour réorienter les voyageurs vers la ville de Djelfa a été contourné par certains véhicules qui se sont retrouvés en plein dans l’embouteillage où il était impossible d’avancer ou de faire demi-tour.
 
 
neige 
 
La tempête prend une nouvelle tournure, ce sont des bourrasques de neige accompagnées de vents violents qui ont déposé plus de neige et sur les véhicules légers et en même temps elles ont rendu la route définitivement impraticable. Le plan ORSEC est alors décidé et mis à exécution une cellule de crise est installée les moyens d’intervention sont réquisitionnés, les internats de lycées préparés pour accueillir les passagers bloqués par la neige et au fil du temps le travail scindé en plusieurs actions dont la principal contraindre et non convaincre les voyageurs de stopper leur avancée et les prendre en charge. A minuit, c’est la saturation des internats, les cafés de la ville sont dont réquisitionnés afin de permettre aux passagers de trouver un minimum de confort.
 
neige
 
 
 
neige
 
neige
 
 
 
 
neige
 
 
 
neige
 
Des citoyens se mettent de la partie pour inviter les familles à y passer la nuit chez eux. A quatre heures du matin, les rues de la ville, généralement désertes, sont encombrées de véhicules bloqués par la neige et surtout par le camionneur zélé. Sans cet accident rien ne serait arrivé.

lectures : 4733

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

admin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

0