Home | Culture | Dernier ouvrage du chercheur Slimane Kacem: L’histoire de la wilaya historique VI dans les librairies

Dernier ouvrage du chercheur Slimane Kacem: L’histoire de la wilaya historique VI dans les librairies

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Dernier ouvrage du chercheur Slimane Kacem: L’histoire de la wilaya historique VI dans les librairies

Histoire politique et militaire de la Wilaya historique VI (1956-1962) est le titre du nouvel ouvrage, signé Slimane Kacem, mettant en exergue les importantes haltes de l’histoire de la guerre de libération nationale dans cette région, qui vient enrichir la scène culturelle de Djelfa. L'ouvrage, publié par Djelfa Infos et imprimé par la maison d’édition Impression et distribution Dar El Khaldounia, est le deuxième livre écrit par le chercheur Slimane Kacem qui avait commis une première publication sur le même thème, parue il y a trois ans de cela sous le titre «Histoire de la Wilaya historique VI, zone II : de la Constitution à la fin de Bellounis».

Interrogé par l’APS sur les raisons de cette nouvelle publication, Slimane Kacem a souligné qu’il aspirait à une recherche plus approfondie, voire très élaborée, de l’histoire de la Wilaya historique VI, l’objectif étant «de préserver l’histoire de notre glorieuse guerre à travers la transmission, l'analyse et l'écriture des témoignages de ceux qui l’ont faite».

L’auteur de Histoire politique et militaire de la Wilaya historique VI (1956-1962) a motivé sa démarche d'écriture du livre par «l’insuffisance» d’écrits nationaux sur les aspects historique et militaire de la guerre dans cette région, mais aussi par le fait d'apporter sa contribution aux recherches sur l’histoire du pays en «mettant en exergue la vision algérienne des choses, loin des écrits français» et, pourquoi pas, enrichir le stock livresque sur l’histoire de l’Algérie. Slimane Kacem a tenu à souligner, à ce sujet, que son livre s’appuie, en grande partie, sur une «matière historique purement locale» (témoignages et archives), sans pour autant négliger, si besoin est, les archives françaises.

A travers cet ouvrage historique, l'auteur entend apporter sa contribution aux recherches afin de braquer les lumières sur la Wilaya historique VI et

son rôle durant la guerre de libération nationale en tant que base arrière importante pour les moudjahidine des Wilayas historiques I, IV et V qu'elle approvisionnait en armes. Plus que tout ça, la Wilaya historique VI, a-t-il noté, fut le berceau de grands noms de la Révolution algérienne, à l’image des chefs historiques Ziane Achour, Omar Idriss et Si El Haoues.

L’ouvrage a été divisé en cinq chapitres, un épilogue et un index d’information et autres annexes explicatives. Le premier chapitre du livre aborde la géographie et la création de la Wilaya historique VI, suite au Congrès de la Soummam, avant de s’intéresser, dans le second chapitre, au parcours de Si El Haoues et son rôle dans la réunification de cette wilaya. L'auteur consacre le troisième chapitre au nouveau commandant de la Wilaya historique VI, colonel Tayeb Djeghlali, alors que dans son quatrième chapitre, l’auteur met en lumière le rôle de cette Wilaya dans la mise en échec du projet colonialiste visant à séparer le Sahara algérien du reste du pays. Le dernier chapitre du livre traite des aspects médical et communicationnel dans la même Wilaya historique. S’ensuit une conclusion pour achever en beauté cet ouvrage parsemé d’une multitude de témoignages vivants ou écrits et autres mémoires de moudjahidine ayant survécu à la guerre au niveau de cette Wilaya historique.

L'auteur ne s’est d’ailleurs pas contenté de ces témoignages et mémoires, puisqu’il s’est aussi basé, dans son ouvrage, sur les quelques sources et documents historiques de valeur, écrits par des Algériens, mais aussi sur des rapports français résumant ce qui se disait dans la presse coloniale de l’époque sur la guerre d’Algérie. Slimane Kacem a soutenu, à ce sujet, avoir rencontré beaucoup de difficultés dans l’écriture de ce deuxième livre historique, à cause, a-t-il dit, d’un manque de sources et de documents sur cette région. Il a notamment fait part de difficultés rencontrées avec des moudjahidine qu’il a essayé d’interroger sur certains faits incompris par lui, ce qui l’a contraint, a-t-il dit, à s’appuyer sur des enregistrements disponibles au niveau de musées, ou alors des écrits de presse sur le sujet.

L'autre difficulté rencontrée dans l’écriture de son ouvrage, est liée à la «sensibilité» du sujet, a-t-il relevé, s’étonnant qu’après «plus de 50 ans passées sur l’indépendance de l’Algérie, je n’ai pu trouver de diplômés en histoire pour les citer comme référence dans mes recherches sur l’histoire de notre région». D’où, a-t-il soutenu, «l’écriture de cet ouvrage, dans lequel j’ai voulu souligner le grand rôle de la Wilaya historique VI dans le succès de la libération du pays du joug colonial».

lectures : 2781

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Auteur infos

admin

  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Mots-clés:

Djelfa, Histoire politique et militaire de la Wilaya histo, Slimane Kacem

Estimez cet article

0